Aller au contenu

Alerte Covid-19 #RestezChezVous

Depuis janvier 2020 une épidémie de Coronavirus COVID-19 (ex 2019-nCoV) s’est propagée en France. Retrouvez toutes les informations officielles sur le site du Gouvernementhttps://www.gouvernement.fr/info-coronavirus. Ne propagez pas de fausses nouvelles.
Et #RestezChezVous

axp

Fun radio : Médiamétrie exclue temporairement la station de ses calculs d'audiences

  

27 membres ont voté

  1. 1. Trouvez vous que cette sanction est justifiée ?

    • Oui
      7
    • Non
      20


Messages recommandés

Voilà... depuis l'affaire du soit disant "scandale" de Fun et ses audiences, mediamétrie a donc décider tout simplement d'exclure pour une période temporaire Fun Radio des listes d'audience..

Je trouve ça tout simplement honteux d'exclure Fun qui pour moi, n'avait pas mérité une telle sanction..

NRJ a quand même bien réussi son coup car plus besoin d'avoir les chocottes ! (Si Fun Radio n'avait pas été exclue, il serait pour moi passé le matin entre 6h et 9h devant NRJ).

 

Modifié par axelp

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@Pops Je n'aurais pas dit mieux.. Le pire c'est quand ça vient majoritairement du groupe NRJ s'affirmait à tort d'être " première radio de France " quand bien même à certaines périodes, les sondages plaçaient RTL en haut du podium.. 

 

Ce n'est qu'une histoire de jalousie et d'argent, même bien avant que Bruno ait commencé à demander de voter Funradio, les hausses d'audiences se montraient déjà, le succès n'est plus à prouver. Quand à Mediamétrie, n'en parlons pas, la procès n'a même pas encore eu lieu qu'ils prennent déjà leur position, et on pourrait se demander pourquoi, même si la réponse semble évidente  :mrgreen:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je suis tout à fait d'accord avec vous @Pops et @Dylan A !

Fun en sortira vainqueur ! 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@maximeg Malheureusement, Fun n'est pas sorti vainqueur ! Elle a bien été exclue de la liste de ce trimestre en audience par médiamétrie..

@Pops En tout cas je suis tout à fait d'accord avec toi de A à Z... c'est malheureux :(


C'est quand même intéressant de voir que certaines personnes trouvent que cette sanction est justifiée ! Comme quoi les avis sont vraiment différents ^_^

Modifié par axelp

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Houlaa mais ça pleurniche par ici !

Lorsque Fun appelle ses auditeurs à mentir à Médiamétrie, il y a forcément des auditeurs qui le font. Alors certes, cela ne concerne que des gens qui écoutent de toutes façons Fun, donc cela n'a probablement pas d'effet sur l'audience cumulée. Mais l'audience cumulée, c'est juste le chiffre sur lequel se br**lent certains chefs d'antennes, et ce n'est pas cela qui détermine le prix des écrans pubs.

Le prix d'un spot de pub sur un réseau national est déterminé par la performance des quarts d'heure concernés. Une radio qui fait 7% d'AC avec une durée d'écoute de 115 minutes vendra ses espaces pubs bien plus cher qu'une radio qui fait 7% d'AC avec une DEA de 90 minutes, parce que cela a une répercussion mathématique directe sur les quarts d'heure.

Prétendre que l'on a écouté Fun pendant 2 heures alors qu'on a écouté 20 minutes, oui, ça fausse le marché de la pub.

Après, il si Médiamétrie a exclu Fun, c'est qu'ils ont du éplucher toutes les interview pour voir s'il n'y avait pas des aberrations statistiques sur les réponses des auditeurs de Fun... et qu'ils ont du détecter des "anomalies statistiques".

post-55-0-81696300-1467478586_thumb.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Effectivement, les réseaux nationaux se pigent mutuellement, et il fallait être un peu con d'appeler ses auditeurs à pipoter Médiamétrie.

Une fois ou deux, ça peut faire marrer, mais lorsque cela se répète, il ne faut pas s'étonner que cela agace les concurrents. Quand on joue au con, parfois on perd. Là, il y avait des piges, des constats d'huissier, bref, c'était un peu gros, et ça s'est vu.

Si Médiamètrie prend une telle décision, ce n'est certainement pas par hasard, c'est qu'ils ont du constater des choses anormales en épluchant avec un peu plus d'attention les données, suite aux plaintes des autres groupes. En plus, depuis le début de l'année, Médiamètrie à relancé des expérimentations de mesure d'audience grâce à un boitier porté par les panélistes (ce qu'ils appellent "mesure portée", par détection de tags dans l'audio), il y a peut-être eu un écart trop important entre les résultats des deux types de mesure...

Après, tu n'as pas tout compris à ce que j'ai écrit, je ne dis pas que les directeurs d'antennes se branlent sur des chiffres manipulés, je dis juste qu'ils ont l'habitude de ne regarder que l'AC, qui n'est qu'un critère secondaire lorsqu'il s'agit de vendre de la pub. Quand il s'agit de pognon, la durée d'écoute compte autant que l'AC, et là, il semblerait que la DEA ait été influencée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Effectivement, wait and see...

Ça fait peut-être de la pub à Fun sur les réseaux sociaux, mais ça leur fait surtout une pub négative chez les agences média !

Les fan de Fun subiront peut-être moins de pub dans les mois qui viennent, ce qui pourrait faire monter (en vrai) l'audience...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@Ben Beaucoup beaucoup.. .Enfin bon, il a dit une ou deux fois seulement de dire qu'ils écoutent Fun même si ils n'écoutent pas en journée.. ça ok ça reste discutable peut-être, pour les audiences des autres horaires, même si à mon avis un tel impact est nul. 

 

En revanche demander de dire qu'ils écoutent Funradio le matin, bah si les auditeurs entendent ce message, c'est qu'ils écoutent, donc ça n'aurait aucun sens de vouloir chipoter là dessus, et vu la hausse d'audience de la matinale, on ne peut pas dire que cette hausse soit faussée. 

 

Aller jusqu'à dire que tout ça est un coup préparé et monté il ne faut quand même pas abuser, juste un exemple parmi tant d'autres mais il ne me semble pas qu'un autre animateur que lui ose prononcer sans gêne le nom de radios concurrentes à l'antenne. Les autres cherchent juste à mettre des bâtons dans les roues, c'est tout. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@Pops : Ah bah ça doit être uniquement à NRJ alors, car sinon, t'inquiète que Bruno se serait déjà fait tiré les pattes par les étages du dessus. Bon après ça dépend de la manière dont le nom de la radio est prononcé. Si, pendant un canular téléphonique par exemple, la personne au bout du fil dit "C'est qui encore, ça ? C'est NRJ ?", Bruno va sans doute rigoler 2 petites secondes dessus et tacler à peine NRJ, mais c'est tout. Si par contre, il en fait de trop, ça aura tendance à faire de la pub à NRJ (et on sait tous qu'il n'existe pas de mauvaise pub), là, c'est autre chose.  Pareil sur Skyrock, pendant les 1500€ par exemple (si un auditeur se trompe sur le nom de la radio), ou si Difool passe un extrait d'une vieiiiiille musique, ça peut tailler un peu sur la concurrence.

 

Après, je me dis qu'ils sont plus libres de clasher un peu les concurrents que lorsque le format de la radio est différent (genre Fun et France Inter)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@Pops : Je te le dit Bruno s'en tape de dire le nom des autres radios à l'antenne, si il a envie de le dire, il le dit. Il est très bon pote avec Manu d'NRJ et il se gêne pas de le rappeler... Sérieusement, c'est l'un des gars le plus honnête de la radio ! Il a quelque chose à dire, il le dit ! C'est aussi en partie grâce à ça que l'émission marche autant parce que il inspire confiance aux auditeurs :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

RFM a été prise la main dans le sac !

Meme messages mais pas de sanctions ... Cherchez l'erreur !

Sam

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et pourtant Lagardère fait parti des plaignants.. Ce qui confirme bien que c'est de la pure jalousie, et non un principe comme ils l'évoquent. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

complètement d accord avec vous !! histoire de jalousie encore  

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Juste des histoires de gros sous !

Passer de 86 minutes de durée moyenne d'écoute par auditeur à 110 minutes, puis 115, en 6 mois (progression nettement supérieure à la marge d'erreur des sondages), sans modifier les rotations ni diminuer le temps d'antenne consacré à la pub, c'est du jamais vu !

Surtout que l'AC n'a pas bougé (variations inférieures à la marge d'erreur des sondages).

Entre la vague septembre/octobre et la vague novembre/décembre, le QHM passe de 170K à 232K, sur la population stratégique des 25-49 ans, soit 36% de progression... coté performance pub, c'est juste énorme...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@Pops: je n'ai rien de spécial contre Fun, hormis le fait qu'il est irresponsable de vouloir influencer le seul outil qui permet de faire fonctionner le marché de la pub radio. Certains auditeurs sont beaucoup plus manipulables que tu ne l'imagines, surtout si c'est presenté comme une sorte de jeu. Il semble alors assez normal que les groupes concurrents se soient plaints. Si Médiamétrie laisse faire n'importe quoi, c'est tout le secteur qui peut se retrouver decredibilisé.

Cela dit, il est amusant que le groupe NRJ , qui d'habitude ne communique que sur l'AC, avoue enfin que la pda et les qhm sont les nerfs de la guerre...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Newsletter "Stratégies" de ce matin:

Comme l'avait décidé le comité radio fin juin, Médiamétrie, qui a sorti le 13 juillet les audiences de la radio pour la période avril-juin, n'a pas publié les chiffres de Fun Radio, après la diffusion de messages sur son antenne pouvant aller jusqu’à encourager ses auditeurs à mentir à l'institut d'études. Ces chiffres ont toutefois été calculés par Médiamétrie, et selon nos informations, la part d’audience de la station qui, avant correction, était de 6,1% en janvier-mars, est tombée après correction à 4,1%. De source proche d'une des parties concernées, ces deux points représenteraient un chiffre d'affaires publicitaire de près de 15 millions d'euros. Lire notre article complet sur Strategies.fr.

Les recalculs le prouvent, les chiffres n'ont pas changés. Ou alors très peu (mais ça n'influence pas grand chose, au final).

Bah juste 15 millions...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Votre contenu devra être approuvé par un modérateur

Invité
Vous postez un commentaire en tant qu’invité. Si vous avez un compte, merci de vous connecter.
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×