Aller au contenu
frs

RNT, peut etre une ouverture aux assos...

Messages recommandés

Bonjour à tous,

Vous le savez peut-être que dans certaines régions de France la bande FM est saturée, ne laissant peu voire pas de place pour les nouvelles associations qui souhaiteraient se lancer. C'est en tout cas le problème en région PACA.

Après avoir assisté à 2 réunions organisées par un des syndicats radiophoniques, j'ai compris que la RNT allait être un moyen pour ces "nouvelles radios" (ou nouvelles associations) de pouvoir se positionner. Le lancement de la RNT se faisant timide ( les radios de Radio France et d'autres radios commerciales s'étant retirées du projet RNT) que les CTA seront ouverts à tous les nouveaux projets.

Les différentes radios associatives présentent lors de ces deux rencontres sont toutes unanimes : << si les radios commerciales et Radio France n'y attachant plus d'importance à la RNT, c'est une véritable opportunité qui s'ouvrent aux radios de catégorie A !>>.

il faudra cependant "s'associer" ! Et oui, le canal numérique sera partagé entre 9 radios (si ce quota n'est pas atteint pas de droit de diffusion). Alors peut être que le terme "associer" est mal employé, disons simplement que le CSA ne verra aucune contrainte que les 9 radios, parce qu'il y a une affinité entre elles , puissent se regrouper pour partager le même canal.

Bien entendu, je ne dis pas que la RNT c'est génial, puisque pas de recul dans ce domaine. Je ne rentre pas dans le débat d'une radio IP ou DAB+... c'est trop technique et le coté commercial je ne m'y suis pas penché ! Je ne dis pas non plus que l'étendue de la réception sera meilleure qu'en FM (tout dépendra du lieu de diffusion, comme aujourd'hui en FM)... je dis simplement qu'une porte s'ouvre à nous, à vous.

Donc voilà, si certains ont des ambitions, que votre dossier en FM est rejeté à chaque appel à candidature, peut être que cette direction est à prendre ?

La discussion est ouverte si vous avez des points à rajouter, des compléments d'informations.

frs

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut,

Tu sais il y a des radios associatives qui ne vont pas pouvoir suivre cette direction a cause des moyens financier. C'est bien de dire que ça laisse la place à de nouvelles associatives certes, mais es ce que les nouvelles et celles déjà en place sur la bande FM vont pouvoir y passé ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut,

Tu sais il y a des radios associatives qui ne vont pas pouvoir suivre cette direction a cause des moyens financier. C'est bien de dire que ça laisse la place à de nouvelles associatives certes, mais es ce que les nouvelles et celles déjà en place sur la bande FM vont pouvoir y passé ?

Oui c'est sur, mais ca se budgétise comme pour la FM. Je pense que le gros investissement sera à faire en priorité du coté de la diffusion qui, ce dernier sera supporté par les 9 radios "associées".

De plus le FSER devrait aider les nouvelles structures.

Enfin, et je sais que les subventions vont se faire de plus en plus rares, mais peut être que les demandes de subventions ne devront plus se faire en individuel, mais plutôt un groupement de radio, la pilule passera plus facilement non ?

Alors, en effet, je ne sais pas quel sera l'avenir de la FM et de la RNT, mais si le CSA décide un jour de fermer la FM (comme elle l'a fait pour la TV analogique remplacée par la TNT) il n'y aura plus trop le choix. Ne vaut il mieux pas prendre le taureau par les cornes ?

Si d'autres personnes souhaitent intervenir, c'est avec plaisir ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y aura effectivement de la place sur la RNT puisque personne ou presque n'en veut.

Le problème n'est pas pour les radios de se grouper, cela se fera automatiquement, peut être au niveau du CSA.

Mais pourquoi obligatoirement neuf ? L'émetteur peut très bien fonctionner avec une seule radio.

Mais la rentabilité dans ce cas n'est pas assuré.

Car il faut bien parler de rentabilité. La diffusion sera dans la grande majorité des cas assurée par un prestataire, qui fera bien entendu payer ses utilisateurs.

On a tout entendu sur les tarifs, mais je pense qu'il ne faut pas penser descendre en dessous des 1000€ par mois pour un point d'émission, ce qui fait une bonne partie de la subvention du FSER pour les associatives, et elles auront toujours le reste à payer, Sacem et autres droits, locaux, électricité et tutti quanti.

Alors s'il faut envisager plusieurs points d'émission faites le calcul, n'oublions pas que la fréquence utilisée sera environ le double de celle de la bande FM, donc propagation plus réduite.

Et les auditeurs ? Ou seront ils ?

Peu ou pas de récepteurs disponibles actuellement !

L'auditeur va t il investir dans un nouveau récepteur pour entendre ce qu'il entend déjà sans bourse délier ? CAr la bande numérique sera le duplicata de la bande FM avec de nouveaux opérateurs qui penseront renouveler le genre. Le développement du parc recpeteur numérique se fera par le renouvellement du matériel très peu par la volonté de découvrir la nouveauté.

Je ne suis pas contre la nouveauté et le modernisme, mais dans ce cas je crois qu'il est urgent d'attendre, mais pas trop pour avoir une place si on y tient vraiment.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Après avoir assisté à 2 réunions organisées par un des syndicats radiophoniques, j'ai compris que la RNT allait être un moyen pour ces "nouvelles radios" (ou nouvelles associations) de pouvoir se positionner. Le lancement de la RNT se faisant timide ( les radios de Radio France et d'autres radios commerciales s'étant retirées du projet RNT) que les CTA seront ouverts à tous les nouveaux projets.

Les différentes radios associatives présentent lors de ces deux rencontres sont toutes unanimes : << si les radios commerciales et Radio France n'y attachant plus d'importance à la RNT, c'est une véritable opportunité qui s'ouvrent aux radios de catégorie A !>>.

Le CSA avait planifié des fréquences de façon à pouvoir caser plus d'une cinquantaine de radio sur les 3 première zones. Comme les grands groupes n'en ont pas voulu, cela a laissé plein de place pour les autres, donc une vraie opportunité, effectivement.

Maintenant, pour la suite, il subsiste deux problèmes:

1 - Le CSA n'a pour l'instant pas lancé d'appel pour les autres zones. Il avait pondu un calendrier, qu'il n'a pas respecté, et on n'a aucune info sur d'éventuels appels sur les zones suivantes.

2 - Il se pourrait que les grands groupes se rendent compte qu'ils ont fait une connerie en n'y allant pas et en laissant autant de place aux autres. Il se pourrait qu'ils candidatent sur les prochains appels.

il faudra cependant "s'associer" ! Et oui, le canal numérique sera partagé entre 9 radios (si ce quota n'est pas atteint pas de droit de diffusion). Alors peut être que le terme "associer" est mal employé, disons simplement que le CSA ne verra aucune contrainte que les 9 radios, parce qu'il y a une affinité entre elles , puissent se regrouper pour partager le même canal.

On parle généralement de "regroupement" mais peu importe la terminologie. Dans les 3 premières zones, le CSA a mis 9 radios par multiplex, ce qui correspond à un bon compromis entre "richesse de l'offre" et "partage du coût" d'une part, et "qualité audio" d'autre part. Si sur une zone le CSA n'avait pas assez de candidats, rien n'empêcherait de faire tourner un multiplex avec moins de radios. Le CSA doit attribuer les ressources qu'il propose lors des appels à candidature, mais il ne peut évidement les attribuer qu'à des radios qui auront répondu à l'appel.

Alors, en effet, je ne sais pas quel sera l'avenir de la FM et de la RNT, mais si le CSA décide un jour de fermer la FM (comme elle l'a fait pour la TV analogique remplacée par la TNT) il n'y aura plus trop le choix. Ne vaut il mieux pas prendre le taureau par les cornes ?

Une chose est probable: les meilleures fréquences seront celles proposées lors des premiers appels. Comme pour la FM. Les fréquences FM "historiques" (issues en fait du plan de 92) sont plus puissantes et ont moins de contraintes que les fréquences dégagées par la suite, notamment celles du plan FM2006. Pour la RNT, je pense qu'il vaut donc mieux sauter sur les fréquences proposées dans les premiers appels, plutôt que d'attendre un éventuels "deuxième service" dans quelques années.

Il y aura effectivement de la place sur la RNT puisque personne ou presque n'en veut.

Ce qui n'a pas empêché le CSA de recevoir des candidatures, et de sélectionner 9 radios sur chaque allotissement proposé lors des appels sur les 3 premières zones.

Le problème n'est pas pour les radios de se grouper, cela se fera automatiquement, peut être au niveau du CSA.

Non, le CSA sélectionne les radios et leur attribue une zone sous forme d'un contour d'allotissement. Alors certes, dans le cas où un seul allotissement serait disponible pour une zone donnée, la question du regroupement est réglée par la présélection (cas des allotissements étendus sur les premiers appels). Par contre, si plusieurs ressources identiques sont disponibles (comme par exemple les allotissement intermédiaires ou locaux en IdF), alors les radios peuvent intervenir pour choisir de se regrouper en fonction de leur objectifs de couverture. Car au delà des affinités naturelles entre radios, le critère qui doit constituer la principale motivation de regroupement est la volonté de couvrir des zones identiques.

Mais pourquoi obligatoirement neuf ? L'émetteur peut très bien fonctionner avec une seule radio.

Mais la rentabilité dans ce cas n'est pas assuré.

Tout à fait.

Car il faut bien parler de rentabilité. La diffusion sera dans la grande majorité des cas assurée par un prestataire, qui fera bien entendu payer ses utilisateurs.

Les radios se regroupent, et font appel à une structure qui exploitera le multiplex. Cette structure, dite "opérateur de multiplex", n'est pas forcément le diffuseur. Cette structure peut être montée et contrôlée par les radios, et elle peut gérer directement la diffusion ou la faire sous-traiter par un diffuseur.

On a tout entendu sur les tarifs, mais je pense qu'il ne faut pas penser descendre en dessous des 1000€ par mois pour un point d'émission, ce qui fait une bonne partie de la subvention du FSER pour les associatives, et elles auront toujours le reste à payer, Sacem et autres droits, locaux, électricité et tutti quanti.

Alors s'il faut envisager plusieurs points d'émission faites le calcul, n'oublions pas que la fréquence utilisée sera environ le double de celle de la bande FM, donc propagation plus réduite.

Il est très difficile de comparer la FM et la RNT. Les fréquences sont plus élevées, certes, mais la modulation n'est pas la même, il y a des mécanismes de correction d'erreurs, des mécanismes d'entrelacement temporel et de répartition sur plusieurs porteuses, etc. Par ailleurs, pour l'instant, la bande de fréquence est plus propre que la FM...

Après, sur les coûts, certes les équipements sont plus chers que ceux utilisés pour diffuser une station en FM, mais inférieurs à ceux nécessaires à la diffusion de 9 radios ! Surtout, si le DAB+ fini enfin par passer, il sera possible d'utiliser des encodeurs et des multiplexeurs en logiciel libre. Il ne restera donc que le modulateur, les amplis et antennes à payer.

Après, pour les sites, rien n'empêche d'utiliser des sites FM existants s'il y a un peu de place pour y rajouter des antennes.

Et les auditeurs ? Ou seront ils ?

Peu ou pas de récepteurs disponibles actuellement !

On trouve des récepteurs un peu partout. La gamme du constructeur Pure est largement disponible. Ce sont des récepteurs RNT/FM+RDS à peine plus cher que des récepteurs FM+RDS uniquement.

A partir du moment où 20% de la population française pourra recevoir au moins un multiplex, les constructeurs auront l'obligation d'intégrer la RNT dans tous les équipements destinés à recevoir la radio. Ça peut venir vite, si le CSA se décide à lancer de nouveaux appels les appels sur quelques gros bassins, comme le département du Nord (Lille et toutes les grosses agglos voisines), la zone Lyon/Grenoble, etc.

L'auditeur va t il investir dans un nouveau récepteur pour entendre ce qu'il entend déjà sans bourse délier ? CAr la bande numérique sera le duplicata de la bande FM avec de nouveaux opérateurs qui penseront renouveler le genre. Le développement du parc recpeteur numérique se fera par le renouvellement du matériel très peu par la volonté de découvrir la nouveauté.

Non, la RNT n'est pas, dans l'état actuelle des choses, un duplicata de la FM, puisque les grands groupes n'y sont pas !

Par contre, effectivement, le développement du parc de récepteur prendra des années, au fil des renouvellements de matériel. Cela peut notamment être assez long pour les véhicules, d'autant que beaucoup de français ont changé de voiture dans le cadre des "primes à la casse".

Par ailleurs, il ne faut pas raisonner en terme franco-français. La RNT démarre dans d'autres pays, ce qui va permettre aux industriels d'avancer sur le développement des chipsets pour les récepteurs, et probablement faire baisser encore les prix des récepteurs.

Je ne suis pas contre la nouveauté et le modernisme, mais dans ce cas je crois qu'il est urgent d'attendre, mais pas trop pour avoir une place si on y tient vraiment.

A force d'attendre (cela fait des années qu'on attend), on risque de provoquer une lente mort de la diffusion en "broadcast hertzien", ce qui serait, il me semble, dangereux...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Après, sur les coûts, certes les équipements sont plus chers que ceux utilisés pour diffuser une station en FM, mais inférieurs à ceux nécessaires à la diffusion de 9 radios ! Surtout, si le DAB+ fini enfin par passer, il sera possible d'utiliser des encodeurs et des multiplexeurs en logiciel libre. Il ne restera donc que le modulateur, les amplis et antennes à payer.

Visiblement en région PACA il était bien question du DAB+.

D'ailleurs parmi les radios sélectionnées pour les tests, les essais ont été effectués sur du DAB+ et justement une des stations a testé la diffusion avec du logiciel libre made in CANADA et ca marche !

Merci à vous pour votre intervention, très intéressant.

Modifié par frs

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


×