Jump to content

Search the Community

Showing results for tags 'radio france'.

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Libre-Antenne Radioactu
    • Radios
    • Webradios
    • International
    • Musique
    • TV - Cinéma
  • Communauté
    • Présentation des membres
    • Tutoriaux Vidéo
    • Petites-Annonces
  • Technique & Gestion
    • Gestion d'une radio
    • Technique radiophonique
    • Serveurs/Héberg
    • Streaming
    • Développement
    • Divers & autres technos
  • Créations sonores
    • Demande d'avis
    • Eléments Sonores
    • Production Sonore
  • Café du coin
    • BlaBla
    • Divertissement
  • Support - Aide
    • Problèmes du forum
    • Idées - Suggestions

Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


Website URL


Facebook


Skype


Location


Interests


Mon matériel


Mes prochains achats


Votre Radio / Webradio

Found 12 results

  1. Un fil pour discuter du traitement radiophonique de la coupe du monde de football 2022. Le match Suisse - Cameroun ce jeudi à 11h est diffusé en direct sur RTS La Première. Le journal de 12h30 est maintenu pendant le match. RTL diffusera France - Danemark samedi à 17h dans le cadre d'une émission spéciale entre 16h30 et 19h30 de "On refait le match". RTL Soir est repoussé à 19h30.
  2. Une grand voix du sport s'est allée cette semaine. Jean-Pierre Mortagne, journaliste sportif à France Bleu Nord est décédé, à l'âge de 74 ans. Il avait commenté jusqu'en 2010 et pendant près de 40 ans les matches de football de Lille et Lens sur Fréquence Nord, puis France Bleu Nord. Il avait aussi couvert 27 fois le Tour de France pour France Bleu, France Info et France Inter. https://www.francebleu.fr/infos/medias-people/jean-pierre-mortagne-voix-du-sport-sur-france-bleu-nord-est-decede-1668063849 Une émission hommage a été diffusée ce vendredi 11 novembre sur France Bleu Nord entre 18h07 et 19h avec notamment le témoignage de Christian Palka. Malheureusement cette émission n'est pas disponible en replay sur le site de France Bleu Nord.
  3. Tour d'horizon du dispositif prévu par les radios francophones pour couvrir les soirées électorales du 10 et du 24 avril. Soirée du 10 avril Aucune émission spéciale annoncée sur La Première de la RTBF. Sur RTS La Première, édition spéciale Forum à 18h. L'émission se poursuivra jusqu'à 20h15. L'émission sera diffusée en simultanée vidéo sur RTS 2 entre 18h00 et 19h25. Sur France Inter, la soirée spéciale est programmée entre 18h et 22h11. A 18h, le journal de la rédaction sera suivi d’une plongée dans la vie des Français avec « Le Feuilleton de la France » présenté par Claire Servajean. Les reporters de France Inter ont parcouru le pays à la rencontre des électeurs pour entendre leurs souhaits, leurs priorités et évoquer les enjeux d’avenir. Dès 19h, édition spéciale avec Claire Servajean, Jérôme Cadet, Yaël Goosz, Thomas Legrand avec notamment Stéphane Zumsteeg, directeur du département Opinion de l’institut de sondage IPSOS, Céline Braconnier, directrice de Sciences Po Saint-Germain-en-Laye, commenteront les chiffres d’abstention, les différentes hypothèses avant l’annonce des résultats du scrutin. A 22h11 l'édition spéciale s'achèvera pour laisser place à Autant en emporte l'histoire. Jérôme Cadet reviendra à 23h pour une journal spécial de 30 min. L'offre est réduite par rapport à la soirée spéciale du 23 avril 2017 présentée par Nicolas Demorand de 18h30 à 23h30 https://www.franceinter.fr/emissions/soiree-electorale/soiree-electorale-23-avril-2017 Sur France Info, de 19h à 22h, avec Marc Fauvelle (qui reviendra le lendemain matin à 7h) et Salhia Brakhlia (qui reviendra le lendemain matin à 8h30). Analyses, commentaires et décryptages avec Jean-François Achilli, éditorialiste politique, Jean-Jérôme Bertolus, chef du service politique, Neila Latrous, chroniqueuse politique et Mathieu Gallard, directeur d’études chez IPSOS. « Édition spéciale des informés » de 22h à minuit, avec Olivier de Lagarde. Analyse des résultats de ce premier tour avec les réactions et décryptages autour d’Olivier de Lagarde, accompagné de Jean-Jérôme Bertolus, Neila Latrous, Renaud Dély, éditorialiste politique, Gaspard Gantzer, président de Gantzer Agency et enseignant à Sciences Po, Laetitia Krupa, journaliste politique, et Brice Teinturier, directeur général délégué de l’institut IPSOS. Double diffusion radio/TV entre 23h et 23h30. De minuit à 4h avec Victor Matet, nuit présidentielle pour revenir sur les résultats, réactions et événements de la soirée. France Culture diffusera une édition spéciale entre 19h45 et 22h avec Patrick Cohen et Grégory Philips, directeur adjoint de la rédaction. Seront invités : Yves Bardon (Ipsos), Stéphane Robert (chef du service politique), Frédéric Says (éditorialiste), Christine Ockrent, Gérard Courtois et Aurélie Filippetti. France Bleu et Mouv' semblent faire l'impasse sur la soirée électorale. France Bleu Alsace diffusera à 19h Strasbourg - Lyon. France Bleu Provence et France Bleu Hérault diffuseront à 21h Marseille - Montpellier. RMC Info diffusera l'édition spéciale de BFM TV entre 19h et 21h avec Apolline de Malherbe et Maxime Switek. A noter que cette programmation spéciale n'est pas mentionne sur le site web de RMC Info qui mentionne à 19h RMC Sport Show et à 20h After foot. Il n'y aura donc aucun direct pour le match de L1 entre Strasbourg et Lyon, prévu à 19h. Europe 1 n'annonce pas de soirée spéciale à en croire son site web. Entre 20h et 23h, le dimanche soir c'est Europe 1 Sport avec Lionel Rosso. 2 matches sont programmés en soirée le 10 avril : Strasbourg - Lyon à 19h et Marseille - Montpellier à 21h. RTL propose une édition spéciale à 20h, juste après On refait le sport avec Isabelle Langé, présenté par Julien Sellier jusqu'à 23h. Il n'y aura donc pas de RTL Foot pour suivre Strasbourg - Lyon et Marseille - Montpellier. Sur Sud Radio, édition spéciale entre 18h et 0h. Après avoir assuré le 7h/10h, Jean-Marie Bordry assurera la tranche 18h-19h55. Patrick Roger prendra le relais jusqu'à 22h (avant de reprendre l'antenne le lendemain matin entre 6h50 et 10h). Philippe David terminera la soirée. A voir si d'autres stations vont programmer des soirées spéciales pour la présidentielle.
  4. "Silence radio. 36 mois pour me relever d'un AVC" c'est le titre de la BD que Bruno Cadène, journaliste à Radio France, publie le 23 mars aux éditions Delcourt. Frappé par un grave AVC le 6 février 2017, il se bat depuis tous les jours pour retrouver son autonomie. Un ouvrage bouleversant. Une vie professionnelle bien remplie, tout comme sa vie de famille, avec sa femme, Galina, et leurs deux enfants. Jusqu'à ce dramatique 6 février 2017. A 54 ans, l'existence de Bruno bascule. Il est victime d'un grave AVC hémorragique. Grâce à son épouse qui prévient rapidement les secours, il est pris en charge très vite, mais il est paralysé, ne peut plus parler. Il décide alors de se battre pour se reconstruire et retrouver son autonomie. Diplômé de l’institut d’études politiques de Grenoble et du centre universitaire d’enseignement du journalisme de Strasbourg, Bruno Cadène entre à Radio France Savoie (aujourd’hui France Bleu Pays de Savoie) en 1989 en qualité de rédacteur reporteur. Il est nommé à la rédaction de Radio France Isère (France Bleu Isère) en 1990. A Grenoble, il présente les journaux et commente les matches des Brûleurs de Loup de hockey sur glace, avant que Julien Langlet ne prenne le relais. Bruno Cadène a transmis sa passion du commentaire sportif à Bruno Salomon qui a longtemps commenté le hockey sur France Bleu Picardie et qui couvre depuis 2007 les matches de football du PSG sur France Bleu Paris avec passion. Bruno Salomon n'hésite pas à régulièrement à citer Bruno Cadène, comme son modèle. Envoyé spécial permanent de Radio France à Moscou de 2003 à 2008, il rejoint le service Monde de France Info en janvier 2009. Nommé reporteur en résidence à Bourges, rattaché à France Bleu Berry en avril 2009, il participe également à la mission Europe de Radio France pendant la présidence française de l’Union Européenne. Bruno Cadène a été nommé envoyé spécial permanent de Radio France à Tunis en 2011 par Jean-Luc Hees, PDG de Radio France. Ce nouveau poste disparaitre par la suite des organigrammes de Radio France. Pour la couverture de la Tunisie, Radio France fait désormais appel à Maurine Mercier envoyée spéciale permanente de la RTS à Tunis. Après sa mission à Tunis, Bruno Cadène revient en France, à nouveau à Bourges en 2014, où il suit notamment l'actualité du club de basket-ball féminin pour France Bleu Berry. Son témoignage sur les ondes de France Bleu Isère, joint par son ancienne collègue Véronique Puéyo https://www.francebleu.fr/infos/sante-sciences/bruno-cadene-un-journaliste-iserois-publie-une-bd-pour-raconter-son-avc-1647720830 Bruno Cadène est parvenu à reprendre son métier de journaliste, toujours à la rédaction internationale de Radio France. Certes, il ne peut plus faire de radio comme avant mais il rédige depuis son domicile ou depuis les studios de France Bleu Bourgogne à Dijon des articles très documentés et toujours pertinents pour le site de France Culture. Des articles sur la Russie notamment à lire sur https://www.franceculture.fr/personne/bruno-cadene
  5. Radio France sera radio officielle des Tour de France cyclistes jusqu'en 2024. Radio France est la radio officielle du Tour de France depuis 2013. Elle le sera à nouveau jusqu'en 2024. Avec la création du Tour de France dames en 2022, Radio France annonce un dispositif équivalent à celui du Tour masculin. Fanny Lechevestrier commentera les Tour de France sur France Info et France Inter. France Bleu couvrira de la même manière les Tour de France hommes et dames.
  6. L'événement planétaire de l'hiver ce sont les JO Pékin 2022. Quelle couverture sur les ondes ? La RTS a envoyé 5 journalistes radio en Chine. Il s'agit de Joël Robert, Alain Thévoz, Bernardin Allemann, Grégoire Oggier et Patrick Délétroz. Il assure des directs et des reportages sur La Première. Radio France a envoyé seulement 3 journalistes en Chine. Il s'agit de Xavier Montferran, Jérôme Val (biathlon) et Guillaume Battin (ski alpin). Il s'agit sans doute de la délégation la plus faible de Radio France pour les JO depuis fort longtemps. La plupart des directs sont réservés pour France Info. Il y a quelques directs sur France Inter. France Bleu est privée de directs depuis la Chine. Malheureusement aucun direct avant 5h du lundi au vendredi et avant 6h le week-end. A noter la diffusion d'un journal des JO sur France Info du lundi au vendredi à 13h21, 17h21 et 22h21 depuis Paris avec Winny Claret, nouvelle journaliste à la direction des sports. Globalement l'actualité olympique est peu présente sur les antennes de Radio France. De nombreuses éditions d'informations ignorent totalement les JO. Peu de résultats donnés. Le traitement est concentré sur les résultats des Français au détriment des champions olympiques. RMC Info qui s'affiche comme une radio sportive a décidé de faire le service minimum pour ces JO. Contrairement aux éditions précédentes, aucune émission n'a laissé sa place à l'Intégrale Olympique. Résultat l'antenne est laissée aux JO uniquement entre 3h30 et 5h du lundi au vendredi et entre 3h30 et 6h le week-end. L'émission est présentée par Arnaud Valadon et Simon Dutin. RMC Info a envoyé 4 journalistes en Chine Arnaud Souque, Morgan Maury, Julien Richard et Valentin Jamin.
  7. Guest

    Jacques Vendroux sur Europe 1 !

    À 73 ans, Jacques Vendroux rebondit encore. Le journaliste va s'engager avec la radio Europe 1 à partir de janvier 2022 en tant que journaliste-éditorialiste. Il participera chaque vendredi à l'émission Le studio des légendes (20h-21h) d'Europe 1 Sport. Il sera également consultant pour la Coupe du monde 2022 au Qatar et enregistrera, durant la saison, plusieurs grands entretiens. Après son départ de la direction des sports de la Maison Ronde en janvier 2019, Jacques Vendroux était resté consultant sur France Info pendant 2,5 ans. Mais son contrat n'a pas était reconduit à l'arrivée de Nathalie Iannetta à la tête des sports en août 2021, après l'éviction de Vincent Rodriguez par Sybile Veil. Depuis Nathalie Iannetta assure elle-même les grandes interviews football sur France Info. Avec le transfert de cette voix historique du service public sur Europe 1, la page Vendroux se tourne définitivement à Radio France après 55 ans de service public.
  8. Depuis ce samedi 16 octobre, la radio France Info est diffusée en Stéréo sur tous ses flux audios EN STREAMING et en DAB+ uniquement ! Pas encore de Stéréo pour la bande FM pour l'instant pour des raisons techniques et surtout en raison de l'incompatibilité des fréquences utilisées par Radio France pour la diffusion de France Info. Voici d'ailleurs le tweet de Laurent FRISCH, Directeur du numérique et de la production de Radio France qui l'annonce : Je vous laisse juger par vous même : - Deezer : https://www.deezer.com/fr/channels/franceinfo - Radioline : https://fr-fr.radioline.co/ecouter-france-info - TuneIn : https://tunein.com/radio/franceinfo-1055-s9948/ - GoRadio : https://goradio.eu/stations/france-info/
  9. Sibyle Veil, Président-directrice générale de Radio France, et Vincent Giret, Directeur de l’information et des sports de Radio France, nomment Nathalie Iannetta, Directrice des sports de Radio France à compter du 1er septembre 2021. Forte de sa très grande expérience et connaissance de l’environnement du sport et des nouveaux enjeux de l’information sportive, Nathalie Iannetta va construire une nouvelle étape du développement de l’offre sport des antennes de Radio France. Dans la perspective de Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024, et alors que le sport joue un rôle sociétal essentiel pour fédérer tous les publics, Nathalie Iannetta aura pour mission d’élaborer, de développer et de faire rayonner une offre ambitieuse et innovante sur tous les supports, répondant à l’identité et la complémentarité de nos antennes. A la tête de la direction des sports, composée de 15 journalistes (Franck Ballanger, Fabrice Abgrall, Fabrice Rigobert, Fanny Lechevestrier, Vincent Pellegrini, Jérôme Vall, Alexandre Vau, Jérôme Cadet, Lætitia Bernard, Jean-Pierre Blimo, Guillaume Battin, Cédric Guillou, ... ) officiant sur les grandes antennes de Radio France (France Bleu, France Info et France Inter), elle mènera des actions visant à décloisonner les univers du sport, valide et handisport, à renforcer la couverture du sport féminin, en lien avec les valeurs que portent nos médias de service public. Elle pilotera la mise en place d’accords étendus et innovants avec les acteurs du monde du sport pour renforcer le rayonnement de Radio France dans la couverture de l’actualité sportive et des grands événements en France et à l’étranger. Nathalie Iannetta n'a aucune expérience radio et aucune expérience en management. Le poste n'est pas vacant. Il est occupé par Vincent Rodriguez, qui a pris la succession en 2019 de Jacques Vendroux. L'éviction de Vincent Rodriguez n'est pas du goût du SNJ Radio France qui critique une annonce brutale et fait le lien sur les accusations d'Amaia Cazenave qui dit avoir subi du sexisme et du harcèlement sexuel lors des ses missions à la direction des sports de Radio France, en plus de son travail de journaliste rugby à France Bleu Pays basque. L'enquête interne à Radio France suite à la sortie médiatique d'Amaia Cazenave est en cours. Y-avait-il urgence à écarter Vincent Rodriguez des sports en plein Euro et Tour de France et à la veille des JO ? Les premiers éléments de cette enquête interne sont extrêmement sévères pour Radio France selon le SNJ. On verra prochainement si Radio France doit faire face à un scandale du même ampleur que celui qui secoue la RTS. Le rapport ferait mention d'un virage radical et positif de la direction des Sports depuis qu'elle est dirigée par Vincent Rodriguez. Vincent Rodriguez est recasé sur un nouveau poste le secrétariat général des rédactions de France Bleu. Il aura du travail face à la réduction de l'offre éditoriale d'information de France Bleu, qui a conduit à une chute des audiences.
  10. Il y a exactement 45 ans jour pour jour, naissait Radio France suite à l'éclatement de L'ORTF. C'était le 6 janvier 1975. C'est également lors de cet éclatement que sont nées les chaînes TV que l'on connaît aujourd'hui. TF1, A2 (aujourd'hui France 2) et FR3 (France 3). France Télévision arrivera plus tard. Bientôt arrivera France Média qui regroupera les médias Radio et Télévision publics à savoir Radio France et France Television. Un peu comme un retour à l'ORTF, on dirait...
  11. Du 7 juin au 7 juillet, la Coupe du monde féminine de football a lieu en France. Le match d'ouverture France - Corée du Sud à Paris vendredi 7 juin a été diffusé sur France Bleu (avec Bruno Salomon au micro), sur France Info (avec une édition spéciale animée par Nicolas Teillard), sur RMC Info, sur RTL et sur Europe 1. C'était sans doute la première fois que ces radios diffusaient en quasi intégralité un match féminin de football.
  12. Franck Riester, Ministre de la Culture, l'a annoncé ce matin sur France Culture : Radio France arrivera sur le DAB+. "Avec la présidente de Radio France Sibyle Veil, nous avons décidé de réserver six fréquences pour toutes les antennes nationale de Radio France et une place pour le local étendu pour toutes les antennes de France Bleu" (source : La Lettre Pro). Une autre bonne nouvelle pour le DAB+ ! A titre perso, je m'en doutai
×
×
  • Create New...