Aller au contenu

JulienBreizh

Membres +
  • Compteur de contenus

    1 140
  • Inscription

  • Dernière visite

Messages posté(e)s par JulienBreizh


  1. Il y a 2 heures, StanX a dit :

    Il n'y  a pas de secours pour alimenter les pylônes émetteurs en cas de défaillance du réseau électrique (groupes électrogènes, batteries etc...) ?

    Si. La radio dans laquelle je suis diffuse depuis un site Towercast et ce site est équipé d'un groupe électrogène. Mais ce n'est peut-être pas le cas de "petits" sites.

     


  2. Il y a 5 heures, Invité Tata Christiane a dit :

    Et elle est à RENNES aussi : vous êtes un sacré veinard.

    Je me demande si ca n'a pas ete fait expres pour ennuyer radio RENNES.

    Merci de bien vouloir faire part du fond de votre pensée à l'ensemble des contributeurs de ce topic. Ayez au moins l'audace voire même le courage de dire tout haut ce que vous pensez tout bas. Je me ferai une joie de vous répondre avec toute la bienveillance qu'il se doit pour une réaction appropriée à la teneur de vos propos.


  3. Par un tweet, Hit West, qui diffuse depuis le site TDF de Kervignac (à côté de Lorient), informe que ce site a été incendié de façon criminelle ce week-end. Les radios émettant depuis ce site sont muettes. Retour à la normale d'ici la fin de semaine.

    Il y a de plus en plus de sites incendiés ces derniers temps. Quel intérêt ?


  4. Les tests ont dû être de très courte durée... Je suis sur Rennes et je ne recevais rien à 13h00.

    Mais quoi qu'il en soit, si un mux métropolitain est reçu à plus de 120km en indoor au rez-de-chaussée, c'est plutôt bon signe pour le déploiement national du DAB+ !


  5. Le 29/11/2019 à 11:40, Max-Hellraiser a dit :

    Si mes souvenirs sont bons, il y avait l'ancienne mire de France 3 (jusqu'en janvier 2002) qui diffusait aussi le programme de FIP la nuit.

    Il me semble même que c'était France Info qui était diffusée pendant la mire de France 3.


  6. Il y a 11 heures, Invité Théo a dit :

    Non la fm doit rester et va rester de toute façon, pour pouvoir rester indépendant dans la diffusion et en cas de catastrophe naturelles vous allez faire comment pour diffuser le plus longtemps possible alors que les émetteurs tirent plus de courant qu'en fm, et les postes également? Sans compter que quand un relais va lâcher, ce sera 12 radios en rade. Heureusement qu'il y'a des locales et les radios publiques qui sont sur d'autres sites pour pouvoir assurer le service . . . .Et les grandes ondes en cas de chaos total.

    Tiens, Tom a un nouveau pseudo. Mais il raconte toujours autant de bêtises... Après l'argument bidon de la consommation en piles des postes, voici celui de la consommation électrique d'un émetteur DAB+. Il n'en sait rien mais raconte quand même n'importe quoi.

    Au lieu d'avoir 13 émetteurs à 1kW, tu en auras qu'un seul avec une puissance inférieure à celle de 13 émetteurs. Donc, ca ne consommera pas plus de courant qu'autre chose.

    Mais c'est vrai qu'un émetteur GO qui a la consommation électrique annuelle d'une ville de 20 000 habitants, c'est moins choquant...

    Pour en revenir au sujet, une extinction de la FM doit dormir bien sagement dans les cartons. Enfin, ca n'est que mon avis. Mais je pense qu'a terme, FIP et Mouv' sont des radios destinées exclusivement à une diffusion numérique.


  7. Il y a 4 heures, Timeo15 a dit :

    Restera 4 400 salariés ! Quand même....Mais impossible de faire des flashs info sur une radio musicale. Eh ben. Avec quatre grosses  rédactions info (inter, culture, info et bleu) impossible d’enregistrer des petits flash info pour fip ?

    Il me semble que France Info réalise déjà du contenu info pour Mouv. La même chose pourrait être faite pour FIP.

     


  8. Il y a 4 heures, AUGUSTUS a dit :

    Pourquoi ne pas tout privatiser tant qu'on y est. Au moins, ça sera plus simple, et je te raconte pas les économies !

    Oui, car le service public, ça coûte un pognon de dingue quand même, surtout que ce n'est écouté que par quelques gauchistes bien pensants.

    Et puis au moins, BFMTV et CNews font de l'audience, c'est pas comme ces feignasses de FIP.

    J'espère de tout cœur que les personnels de Radio France ne se laisseront pas faire et qu'ils dégageront les lessiviers qui dirigent Radio France.

    J'espère que ce message est purement ironique...

    BFM TV et CNews font de l'audience avec du sensationnel, du buzz, des fake news... Ce n'est pas gage de qualité. Je suis fier de payer une redevance audiovisuelle pour avoir de bonnes radios plutôt que de voir Pascal Praud et sa meute ou encore Éric Zemmour déblatérer leurs propos sur une chaine qui est tout sauf une chaine info.

    Oui, Radio France représente un cout. Mais la qualité, ca se paye. Oui, Radio France doit se réformer, s'adapter, faire des économies. Mais supprimer les flashs infos de FIP revient à faire des économies de bout de chandelle.


  9. Il y a 2 heures, Invité F-70107 a dit :

    @Spendeau

    J'ai donc reçu sa de la part de BCE se matin :

    Cher Gaétan,

    Europe1 est de retour. Je suppose que vous l'avez vu.
    L'émetteur a été arrêté à la demande de Europe1.
    Malheureusement, je ne suis pas autorisé à vous en dire plus. C’est la responsabilité de Europe1.
    Meilleures salutations

    Cela confirme donc bien que c'était un test de quelques jours pour vérifier si les auditeurs réagiraient à un arrêt définitif de l'émetteur. Le coup de l'opération de maintenance était donc du flan.


  10. Je ne veux pas paraître défaitiste mais pas sûr qu'un courrier à un député voire même au Président de la République change quelque chose... Europe 1 est une radio privée gérée par une entreprise privée. L'entreprise peut faire ce qu'elle veut pour gérer son budget et l'Etat n'a pas grand chose voire rien à dire...

    Cela aurait été une radio publique, l'Etat aurait pu intervenir. Il ne l'a pas fait pour France Inter car c'est l'Etat qui est à l'origine de cette décision de la radio publique de couper le 162kHz.


  11. Il y a 3 heures, StanX a dit :

    En général la maintenance c'est la nuit que ça se fait. Une "maintenance" qui nécessite un arrêt de 4 jours sans avertissement préalable ni raison invoquée, j'ai un peu de mal à y croire.

    Tout à fait d'accord. 

    Le discours de l'opération de maintenance ne sert, à mes yeux, qu'à rassurer les auditeurs. De mon côté, je maintiens ce que je lis ici et la, notamment sur des sites spécialisés, sur le fait que cet arrêt sert de test pour voir si un grand nombre d'auditeurs réagit. Si le nombre de retours est faible, le 183kHz sera définitivement éteint à terme.

    Une opération de maintenance qui débute le 1er novembre (jour férié) et qui se déroulerait un week-end de 3 jours en pleine journée ? On a connu mieux comme excuse... En 2014, les opérations de maintenance s'étaient étalées sur 5 nuits du vendredi soir au lundi matin.


  12. Et vous croyez vraiment au coup de l'opération de maintenance ? Une radio qui interrompt ses programmes aussi brutalement sans avertir ses auditeurs, je n'appelle pas ca une opération de maintenance. Même en cas de panne, une radio se doit d'avertir ses auditeurs.

    Lorsqu'il y a eu des travaux en 2015, Europe 1 avait averti ses auditeurs de l'interruption des programmes en OL. Et la, il n'y a eu aucune communication pour ces hypothétiques travaux de maintenance.

    il y a 58 minutes, StanX a dit :

    Avant ce "test", Europe 1 avait déjà baissé la puissance de son émetteur GO de 50% soit 750kw et ça se ressentait au niveau réception. Il y a quelques années, du temps de l'ancien émetteur, la puissance était de 2000kw soit autant que France-Inter à Allouis.

    Je crains que l'on se dirige progressivement vers un arrêt de cet émetteur à terme...


  13. Après RMC qui a déjà réduit la puissance du 216kHz, c'est au tour d'Europe 1 de délaisser les GO à travers ce "test". J'ai bien l'impression que cet émetteur ne sera jamais rallumé... Même si quelques auditeurs se manifestent, ce ne sera pas suffisant pour inciter la direction d'Europe1 à demander le rallumage du 183kHz. Mais l'équation est simple : baisse d'audience = baisse de revenus pubs = économies sur des postes peu utiles et coûteux.

    Rappelons que, lors de l'arrêt de la diffusion sur 162kHz, France Inter n'a pas perdu d'audience. Bien au contraire ! Alors, certes, le réseau FM d'Europe 1 n'est pas le même que celui de France Inter. Mais pas sûr que la prochaine vague de sondage prenant cet arrêt en compte soit si catastrophique que ça pour Europe.


  14. Bonjour,

    J'ai envie de vous dire : "tout est dans le titre". Mais je m'en vais étayer mes propos.

    Depuis quelques temps, nous assitons à l'émergence de contributeurs à la libre-antenne de Radioactu intervenant de façon totalement anonyme et tenant des propos totalement incohérents frôlant parfois (voire très souvent) la diffamation si les personnes visées venaient à consulter les dits messages et à porter plainte autant contre les contributeurs anonymes que contre Radioactu pour avoir  laisser ce genre de messages passer. Il suffit juste de consulter les messages traitant de la radio jurassienne Fréquence Plus, de la radio temporaire savoyarde Radio Aix, du DAB+ ou encore des sujets citant la CORLAB (fédération de radios bretonne) pour se rendre compte de la teneur des messages. Sans oublier les messages n'ayant aucun sens.

    Certains contributeurs "non-masqués" de ce forum en ont clairement marre de cette attitude qui ne respecte pas l'esprit d'un forum qui est un lieu d'échange censé et respectueux. Certains contributeurs historiques ont même quitté le navire ayant vu ce que la libre-antenne de Radioactu devenait. Et je suis, à titre personnel, à 2 deux doigts d'en faire partie. Ce qui est dommage car au lieu d'être un espace où les fans de radio se réunissent pour échanger autour de ce superbe média, Radioactu devient un lieu de délation où certains membres (surtout anonymes) se prennent pour des juges prétendant tout savoir mieux que quiconque.

    J'ai donc deux questions :

    - A quand une vraie modération sur la libre-antenne de Radioactu ?
    - Qu'est-il prévu de faire contre les comptes anonymes qui pullulent sur ce forum plus pour basher que pour apporter une véritable contribution ?

    Je ne sais pas si un modérateur "humain" verra ce message et y répondra mais je jette une bouteille à la mer en espérant quand même avoir une réponse.

    Bonne journée


  15. Il y a 3 heures, Invité California a dit :

    Il y a quand même eu des temporaires qui sont sorties de ce statut :

    • Radio Mégalithes (3 ans, Carnac), autorisée en 2001 sur 94,8 sous le nom Radio Korrigans, elle a cessé ses émissions et la fréquence réattribuée à Bro Gwened
    • Radio Activ' (Saint-Brieuc), autorisée en 2007
    • La Radio de la Mer (Lorient), autorisée en 2007 dans plusieurs villes, disparue depuis
    • Prun' (4 ans, Nantes), autorisée en 2007
    • Station Millenium (4 ans à Morlaix, puis 3 ans à Perros-Guirec), autorisée en 2010 à Perros-Guirec
    • Timbre FM (3 ans, Guer), autorisée en 2013

    La Radio de la Mer n'a jamais émis en temporaire en Bretagne. Elle a toujours été autorisée - sauf erreur de ma part - en FM permanente.


  16. Il y a 2 heures, Invité Frequence MOINS ! a dit :

    cher Julien,

    il ne s'agit pas de régler des comptes ... mais de poser les bonnes questions et interrogations. Avez vous des commentaires détaillés et argumentés à nous écrire ?  d'autres radios en France sont dans le meme cas.  Essayer de travailler deja dans des radios du GIE, et vous pourrez observer, ce qui est écrit sur mon post. On se demande comment peut-on s'enterrer dans des erreurs de stratégie aussi grosses ! croyez bien que je serai enchanté et le premier à complimenter une hausse sensible dans les sondages des radios de Bourgogne Franche Comté. Ici nous sommes sur une région facile à conquérir au niveau audience, il suffirait de faire un format comme Totem ou 100 % et la carton plein en audience ! mais les radios regionales en grande majorité sont des coquilles vides ( frequence +, radio star et meme plein air, car meme si celle ci au niveau sondage cartonne (à cause du monopole sur plusieurs villes Pontarlier, Morteau, Maiche, un peu le Ht Jura aussi), une grande majorité du contenu est voice tracké, par les memes que l'on retrouvent sur Frequence + ou radio star. Bonjour la crédibilité sur les zones directes de recoupement ( champagnole / morez pour F+ et Plein air, la périphérie de Besancon pour F+ et radio star), et ce sont pourtant des radios qui oscillent entre 1,5 et 2 millions d' € de CA par an, donc des radios viables, mais qui au lieu d'investir pour se développer,  préfèrent la politique de rester dans un trin trin quotidien et de pleurer des frequences au csa, c'est pathétique ! Donc l'érosion lente au  niveau audience va se poursuivre voir meme s'accentuer, car avec l'arrivée du DAB+ en 2020 en BFC, des autoradios DAB+ dès 70 €, des postes fixes DAB+ a  partir de 20 €, permettront d'ecouter autre chose qu'une soupe top 40 repetitive, sans ame ! Je suis et reste un passionné de radios. Le retour à des fondamentaux est indispensable, c'est à dire à du contenu LOCAL et regional parlé avec de la valeur ajouté. Quel interet d'ecouter un truc moyen sans ame fabriqué a  1000km de chez soi  avec 40 tubes cramés qui tournent en boucle? Aucun ! Un autre exemple, sur DIJON, depuis plus de 30 ans maintenant, Nostalgie cartonne en audience (entre 7 et 10 %  cote sondage chaque année), aucune radio B n'a eu l'initiative de concurrencer ce format en y ajoutant des infos, et pourtant le succes serait la c'est une evidence. Les formats AC beneficient d'une plus grande fidelite que les formats " gaminoux " 15-30 ans en top 40, à moins d'avoir une marque forte comme un reseau national ... bonne soirée !

    Soit vous êtes un ancien salarié de Fréquence Plus, soit vous êtes un concurrent qui n'a pas voulu ce qu'il souhaitait...

    Si vous un êtes un "passionné de radio", en quoi Fréquence Plus vous gêne ? Si vous n'aimez pas, vous avez toujours la possibilité de tourner le bouton pour changer de station. Et si vous avez tant d'idées, faites-vous embaucher chez Fréquence Plus ! Peut-être que vous pourrez les aider à redresser la situation que vous jugez catastrophique.

    Mais ce qui est gênant, c'est qu'à chaque post crée par un contributeur au sujet de cette radio (quand ce n'est pas vous qui créez le dit post), c'est pour toujours sortir la même chose, le même discours avec les mêmes arguments répétés maintes et maintes fois. On a compris que Fréquence Plus utilise les services de Maxilair, a construit un studio de 800000€ à Dole et rien à Dijon, etc... Mais le dire une fois suffit ! Pas besoin de le répéter à chaque fois.

×