Aller au contenu

FranceAvenir

Membres
  • Compteur de contenus

    192
  • Inscription

  • Dernière visite

Tout ce qui a été posté par FranceAvenir

  1. L'exception culturelle francaise

    Vaste sujet, mais il est intéressant de constater que l'exception culturelle française est unique et que beaucoup de pays internationaux tentent de s'en inspirer, en vain. Nous avons beaucoup de chance de vivre en France, sachez-le.
  2. Des chansons interprétées en Arabe sur FIP !!! vive la pluralité !!!

    FIP, la seule radio du service public à préserver.
  3. Et dire que c'est toujours d'actualité à l'heure actuelle.
  4. A fort de vouloir tout protéger, l'on finit forcément par créer des désavantages et des freins. Ce que le CSA et le gouvernement français devraient imprégner en eux, concernant nos radios en France.
  5. Des différents styles electro (house, trap, dubstep, drum & bass, trance, techno, French Touch, hardcore, hardstyle, frenchcore, metal, heavy metal, blues...) en passant par les styles de musiques asiatiques (K-POP, J-POP, C-POP...) et d'autres variétés internationales... Il manque pas mal de styles musicaux sur nos radios françaises. Créer des radios thématiques sur les différents styles manquants ou bien tout simplement insérer ces différents styles musicaux dans les playlists des radios existantes... Qu'en pensez-vous ?
  6. Exact. Une réforme en profondeur des radios françaises serait la bienvenue, afin de moderniser l'offre actuelle. Un peu comme le désire de supprimer la chronologie des médias pour la télévision en France, qui représente davantage un frein que ce qu'elle est censée protéger et défendre.
  7. Lorsque je vois les playlists des programmations musicales des radios étrangères (notamment américaines et dans certains pays d'Europe), je me rends compte que beaucoup de radios diffusent des musiques très récentes et plusieurs fois par jours. Ces mêmes musiques qui ne sont pas encore diffusées sur nos radios françaises et qui pourtant sont bien disponibles sur les plateformes d'écoutes légales et sur YouTube. Un petit exemple au hasard : prenons la programmation musicale de la Radio Disney (exemple aléatoire, je tiens à préciser ! ). Observez leur playlist : https://radio.disney.com/top-songs Passez outre la qualité de ces musiques s'il ne s'agit pas de vos goûts musicaux, mais vous pourrez constater que beaucoup de chansons diffusées sur cette radio, disponibles de partout, ne sont pas diffusées sur les radios françaises. A qui la faute ? Et bien sans doute aux quotas qu'impose le CSA aux radios musicales de France. Que l'on préserve la musique française est une chose tout à fait admirable et qu'il est important de respecter : nous sommes en France, notre culture musicale française doit être diffusée et protégée. Certes. Mais qu'en est-il de la découverte des nouveautés musicales internationales ? Oui car il ne s'agit pas forcément de musiques dites "commerciales" venant forcément des Etats-Unis. Il y a également des musiques anglaises, allemandes, irlandaises, australiennes, etc... qui se doivent d'être diffusées en France dès leurs disponibilités. Alors pourquoi les radios françaises seraient privées de ces exclusivités internationales ? Pourquoi les découvertes doivent forcément se faire ailleurs, dans d'autres pays ? Il est grand temps que les choses changent en France et évoluent favorablement, dans ce domaine, tout comme ce problème qui parvient également à atteindre les chaînes TV musicales qui diffusent des clips, dont la grande majorité de ceux-ci sont issus de la francophonie. L'impression même que ce phénomène atteint les festivals de musique en France, où une majorité des artistes présents et indiqués dans les line-up sont français. Et avant toute chose, je persiste et signe : Je suis le premier à dire qu'il est primordial de défendre la francophonie, les artistes français, dans n'importe quel domaine. Qu'il faut que nos artistes français puissent s'exporter, se promouvoir autant en France qu'à l'international. C'est essentiel. Mais ATTENTION à en pas rentrer dans l'abus, quitte à dénigrer la qualité des radios, des chaînes TV musicales, des festivals, etc... Ne soyons pas "extrémiste" dans ce cas de figure. Le CSA doit prendre part à cela.
  8. K-Pop, J-Pop, MandoPop, C-Pop, Rock chinois, etc... La France devrait développer la diffusion de tous ces styles musicaux asiatiques sur toutes les radios françaises de la Bande FM. En avant la diversification !
  9. Il serait primordial, avant l'arrivée massive de la Radio Numérique Terrestre (DAB+) sur tout le territoire de France, de se consacrer à l'amélioration de la qualité de la radiodiffusion au sein des zones rurales et urbaines, où les signaux sont très faibles, voir quasiment inaudibles. Il y a toujours de nombreuses zones en France où la radio émet très mal, que ce soit en zone montagneuse, dans les bois ou autre. Est-il possible, selon vous, d'améliorer la qualité de diffusion de la radio dans toutes les zones où cela est nécessaire, avant le déploiement de la RNT DAB+ ? Je pense que c'est un sujet intéressant dans la mesure où la France a encore énormément de progrès à faire à ce niveau, en plus du retard technologique.
  10. La RNT (DAB+) sur les autoroutes de France

    Qu'en est-il du déploiement de la RNT en France sur nos autoroutes ? La qualité de réception ne risque-t-elle pas d'être dégradée à haute vitesse ? Qu'en est-il du déploiement d'un réseau suffisamment puissant tout le long du tracé de nos autoroutes françaises ? Ne faudrait-il pas prévoir un partenariat avec les opérateurs français afin d'obtenir une bonne qualité de réseau sur les autoroutes, là où certaines sociétés exploitantes d'autoroutes souhaitent déployer la WiFi ?
  11. Près de 2 ans plus tard, la question reste d'actualité... Cependant, comment devrait agir le Groupe TF1 ? Rachat d'une station ou d'un groupe de radio déjà existant ? Création de nouveaux contenus sur la bande FM ? A voir.
  12. Tout a été dit dans ce message. L'enjeu est clairement explicite pour l'avenir de nos radios françaises.
  13. La situation va bien finir par évoluer dans le bon sens du terme, en France. Du moins, c'est ce que l'on espère.
  14. Je ne pense pas que ce soit exclusivement lié à cela, même s'il devrait s'agir de la principale cause du manque de diversité de styles musicaux sur notre bande FM française...
  15. Varier les quotas en fonction des radios et de la programmation musicale diffusée, en voilà une autre belle injustice dans ce pays... "Tous égaux" qu'ils disaient...
  16. Cela démontre donc bel et bien que les quotas n'ont strictement rien à voir vis-à-vis de la promotion de la chanson française à l'international.
  17. K-Pop

    Je suis entièrement d'accord avec vous sur ce point. Les radios françaises ne prennent plus de risque de nos jours, ce qui est fort déplorable. La qualité de nos radios en France ne dépend plus que de la diffusion des golds et des émissions novatrices, il faut également que les radios françaises prennent des risques, en innovant dans leur programmation musicale. Cela peut passer, bien évidemment, par la promotion de la K-POP en France.
  18. On peut dire que le sujet fait presque l'unanimité ici, c'est plaisant à voir que beaucoup partagent la même opinion à ce sujet. Il faudrait engager une réforme de la radio française, en plus de celle envisagée pour l'audiovisuel. Les différents gouvernements manquaient cruellement d'ambition pour nos radios françaises publiques, mais aussi privées, en commençant par la suppression des quotas imposés, qui serait plus qu'une bonne chose.
  19. K-Pop

    Certains persistent en disant que la France est l'un des pays en Europe qui réserve le meilleur accueille à la pop coréenne et aux différents styles musicaux asiatiques (Japon, Chine, Corée...).
  20. La RNT (DAB+) sur les autoroutes de France

    Mais qu'est-ce qui est compris dans les appels métropolitains justement ? Le fait qu'il faille augmenter la puissance du réseau 4G/5G d'ici quelques années afin de permettre le déploiement de la RNT DAB+ dans toute la France ?
  21. Quand est-ce que ces deux radios vont enfin prendre le grand virage de la playlist 100% EDM en journée (electro/dance, house, techno, trap, dubstep, trance, drum&bass...) ? Je m'adresse aux dirigeants de ces deux radios (si jamais ils me lisent) : l'EDM est trop sous-exploité dans les radios françaises, à l'effigie d'une programmation musicale comme "Loca FM" en Espagne, qui diffuse de la musique électronique en journée dans sa playlist musicale. Mais attention, je parle bien de diffuser UNIQUEMENT de l'EDM sur Fun Radio et Radio FG, il faut sortir de vos playlists actuelles "fourres tout" où l'on peut entendre du Maitre Gims sur Fun Radio ou de la pop sur Radio FG (laissons les playlists "fourres tout" à NRJ). Les styles musicaux électroniques, tels que cités plus haut (à savoir la house, la techno, la trap, la dubstep, la trance ou le drum and bass) sont eux quasinement inexploités sur nos radios de France... Saisissez donc l'occasion, chers dirigeants de Fun Radio et Radio FG : exploitez ces styles musicaux dans vos playlists, en plus des titres 100% electro/dance ! Cela fera le plus grand bien à la bande FM que de diversifier les styles de musiques électroniques ! Alors je sais bien que les quotas imposés par le CSA et l'Etat n'arrangent pas les choses... Mais c'est un autre problème qui se doit d'être réglé, car comme les quotas imposés dans l'audiovisuel (que ce soit à la télévision, au cinéma ou dans les offres de vidéos à la demande), les quotas handicapent l'offre française. Certes, il ne faut pas renier notre propre culture musicale française et nous devons diffuser les œuvres d'artistes français à la radio, comme ailleurs. Mais pas de manière excessive et contraignante comme imposé actuellement... Cela nous prive d'une programmation musicale plus large et aux différentes œuvres internationales (je pense notamment à des artistes comme Skrillex, Marshmello, Dillon Francis, deadmau5 ou encore pleins d'autres, qui ne sont pas diffusés actuellement sur nos radios françaises, faute de place dans les playlists sans doute (ces artistes sont pourtant bien connus des fans d'EDM en France)... Voilà donc ce qu'il faut changer également, en plus des programmations musicales à la radio. En bref, Fun Radio et Radio FG se doivent de revenir aux fondamentaux de la musique électro, revoir leur programmation musicale et servir à leurs auditeurs de la vraie EDM en playlist toute la journée. La France a besoin de cette offre musicale sur ses radios. Merci.
  22. On chuchote en interne que NRJ prévoit de modifier complètement sa grille des émissions pour la saison 2017/2018... On en sait pas plus pour le moment, mais peut-on dire au revoir à Manu, Cauet et Guillaume sur NRJ dès la rentrée 2017 ? A suivre...
  23. Puissance des émetteurs FM Français

    Sans parler de la fréquence de Montpellier qui n'émet pas plus loin que la ville elle-même... Les villes touristiques aux alentours de Montpellier ne peuvent même pas bénéficier de Virgin Radio sur la bande FM, alors qu'en période estivale, beaucoup souhaitent écouter la radio ! Une honte.
  24. Fun Radio et Radio FG : à quand le virage 100% electro ?

    Et bien justement, cela signifie que Radio FG détient un sérieux problème quant à sa revendication de radio "club, dance, electro" si elle en vient à diffuser du r'n'b... Peut-être que cela apporte une touche de fraîcheur comme vous le dites, mais cela ne correspond en rien au format musical dont se revendique la radio. Et le fait que ces chansons ne sont pas diffusées après 20h ne change pas la donne. C'est encore un problème de fond que la radio doit régler.
  25. Fun Radio et Radio FG : à quand le virage 100% electro ?

    Ce n'est pas une question de "lire entre les lignes", il s'agit simplement d'une affirmation du format musical de la part des radios françaises. Un format "100% electro" est tout à fait possible sur des radios comme Fun Radio et Radio FG, encore faudrait-il qu'elles puissent s'en donner les moyens (en agissant auprès de l'Etat par exemple afin de réduire, voir supprimer les quotas imposés). Avec les nombreux styles différents qui composent la musique électronique, Fun Radio et Radio FG pourront toujours se baser sur ce format 100% electro pour enrichir leur programmation musicale, tout en garantissant de nombreuses exclusivités et en promouvant la musique électronique française (qui est d'ailleurs l'une des plus importantes au monde, pour ne pas dire la meilleure).
×