Aller au contenu

emetteur45

Membres
  • Compteur de contenus

    137
  • Inscription

  • Dernière visite

Messages posté(e)s par emetteur45


  1. Il y a 5 heures, Oldschoolspeaker a dit :

    Hello !

    Etant, comme mon pseudo l'indique, un "vieux" de la vieille dans le secteur radio je trouve anormal que depuis des années ils puissent exister autant de longueur et lourdeur administrative dans la gestion et le développement d'une radio...

    Voici qq exemples pour illustrer mon propos ...

    - Une radio A qui doit changer de catégorie doit remettre sa fréquence en jeux ...Pourquoi ? alors que dans n'importe quel autre secteur d'activité le changement de statut juridique peut se faire en "deux temps trois mouvements"... Cerise sur le gâteau ce changement pourrait même entraîner la caducité de l'autorisation et la radio se retrouver sans fréquence suite à une simple demande de changement de statut juridique... Extraordinaire quand même...

    - Le délai également pour le changement de catégorie... Une radio A qui souhaite passer en B va faire des démarches auprés d'investisseurs pour mettre des "billes" dans le capital... Comment expliquer au bout de 6 ou 8 mois à ces mêmes investisseurs que le dossier est toujours en attente ... Comment leur expliquer également que contrairement à d'autres activités économiques il y a une chance, malgré un dossier solide, que la demande ne soit pas autorisée, pour X raisons, alors que tout se passe normalement encore une fois dans n'importe quel autre secteur d'activité... ?!

    - Une demande de fréquence de confort .... Pourquoi faut-il passer par le CSA alors que CTA (qui connaît bien mieux le terrain et les possibilités techniques) pourrait trés bien avoir le pouvoir de décision ce qui éviterait d'attendre qq fois des mois avant une réponse et alourdir la masse de dossiers qui s'empilent à la Tour Mirabeau... 

    - Augmentation de puissance... Même si le CTA peut donner son avis c'est encore au CSA de décider ... Pourtant encore une fois le CTA est le mieux à même d'appréhender la demande au vu de la puissance demandée puisqu'ils connaissent le terrain... 

    Non vraiment la lenteur et la lourdeur administrative dans ce secteur d'activité sont clairement un frein à toute envie de création ou de développement ... La lenteur surtout car entre le moment où vous êtes dans une dynamique de changement, d'évolution etc... et le fait de devoir attendre qq fois plusieurs mois il peut arriver pas mal d'évènements entre temps qui viennent contre carrer vos plans, vos idées et souvent votre motivation... 

    Si des Membres du CTA lisent ce message, bien que je suppose que le sujet n'est pas nouveau, il serait bon en 2019 de faire un audit sur ces différents mécanismes administratifs afin de simplifier la vie de tous le monde : celles et ceux qui font la radio et celles et ceux qui établissent les régles du fonctionnement de ce même secteur d'activité... 

     

     

     

    On peut également parler des changements de site d'émission ou il faut entre dix mois et deux ans pour avoir l'autorisation alors qu'aujourd'hui avec les softs de simulation , en quelques minutes on peut savoir si le nouveau site demandé est possible ou pas . 


  2. il y a une heure, Invité moulinois a dit :

    Si Mixx FM se tourne vers un format hit, c'est la mort assurée de Mixx FM, car c'était son ADN !

    Au final, pour écouter du son électro dance, mieux vaut se tourner vers Terre Marine FM dans le 17, ou Attitude dans le 16 ...

    Au niveau audience et rentabilité quel est le meilleur : format HIT ou Electro dance ? 


  3. Le 06/06/2019 à 00:44, Invité Julien 74 a dit :

    En tout cas cela sens l'oublie mais venant de la part de scoop cela me parait bizarre.

    A l'époque CRISTAL (HIT WEST ) avait déposer le dossier de renouvellement de fréquence pour Mantes la Jolie et Bernay avec 48 heures de retard , le CSA ne leur a pas fait de cadeau et a donné ces deux fréquences à EVASION ; 


  4. Le 02/04/2019 à 14:46, Invité Tata Christiane a dit :

    On voit mal comment ils peuvent toucher le fser si il n'y a pas de pignon sur rue : comment justifier d'un programme local ?

    Il suffit par exemple pour une fréquence secondaire de louer un petit bureau dans la commune ou se situe cette fréquence secondaire , d'y installer une mixette , un pc , quelques micros , de faire travailler un pigiste pour l'info locale , de réaliser les 4 heures de décros locales depuis le studio principal et le tour est joué ! et cela coûte moins cher que le fser attribué 


  5. Il y a 2 heures, Prunelle a dit :

    Ces fameux programmes locaux de 4h sont de la foutaise, ils partent tous en VT du même endroit, avec le même contenu et le même animateur.

    De plus ces programmes locaux de 4 h permettent à des A de toucher le FSER sur les fréquences annexes à moindre coût 


  6. Bonjour

    Vous pouvez éventuellement appeler MEGA FM à Châteauneuf sur Loire au 02 18 88 50 90  ou bien Radio Val  d'Or au 05 49 70 81 18  .

    Ce sont deux radios qui tournent sur OPEN RDIO ,et  qui à ma connaissance en sont très satisfait

×