Aller au contenu

Alerte Covid-19 #RestezChezVous

Depuis janvier 2020 une épidémie de Coronavirus COVID-19 (ex 2019-nCoV) s’est propagée en France. Retrouvez toutes les informations officielles sur le site du Gouvernementhttps://www.gouvernement.fr/info-coronavirus. Ne propagez pas de fausses nouvelles.
Et #RestezChezVous

M2

Membres
  • Compteur de contenus

    69
  • Inscription

  • Dernière visite

Messages posté(e)s par M2


  1. On 16/07/2020 at 8:51 PM, Guest Pincho said:

    Ceci étant dit, où ce sont réunis les radios locales commerciales de l’herault pendant le covid ? À Toulouse. Par l’invitation de ? Au profis de ? Chacun est responsable de ses actions voyez-vous. Heureusement que cet acteur n’a pas réussi son subtil projet. Mais pour combien de temps...

    Subtil projet : lequel ?


  2. Encore deux fréquences pour 100% ! Mediameeting aussi servie, ainsi que Littoral et Grand sud. Décidément, les radios de Midi Pyrénées (ou proche de) font leur loi au CTA de Toulouse... l’Occitanie au sens du CSA a des accents très midi toulousains. Même lorsqu’il s’agit d’un appel pour le Languedoc Roussillon.

    Quelle justice pour RTS, Radio Flash, Radio One ? C’était  « leur » appel et elles n’ont rien eu.

    Pour qui travaille le CSA ? Pour tous ou seulement pour certains ? Sur quelles critères ?


  3. Take my breath awayyyyyy

    (Ou bien : il est exactementttttt)

    Non sérieusement, très bon top horaire à mon goût. Dans l’esprit et l’histoire de la station tout en étant moderne et dynamique. 

    Un top horaire réussi est un top horaire qui donne envie d’écouter la radio pour l’entendre à la prochaine heure. Pour moi, celui là coche la case.

    On sent la patte Delaveau dans ce choix, vous trouvez pas ?

    Sinon, la déclinaison locale du top horaire est un bon coup pour l’appartenance locale.

    Ce qui est débile par contre c’est les passages d’antenne locaux enregistrés par les animateurs natios pour introduire la décro. Les auditeurs sont pas debiles, ils comprennent bien que l’animateur peut pas se dédoubler dans 20 régions et que donc c’est enregistré. Donc coup ça fait faux, ça crée au contraire de la distance. « Tout de suite les infos près de chez vous » par l’animateur natio est beaucoup plus percutant que « tout de suite les infos sur Virgin radio Vendée ».


  4. 6 hours ago, Invité Curieux1 said:

    Le Brexit serait pour fin octobre, une question :

    Si ça se passe très mal, pourra t on quand même écouter les radios UK par internet ou bien non pour diverses raisons ??

    comme pour certaines radios US ..

    UK ET US main dans la main pour le meilleur et le pire....

    On ne peut déjà pas écouter les radios UK en France car contrairement aux radios françaises les droits de diffusion ne sont pas globaux.


  5. Well, M6 qui a une image de chaîne jeune contre une déclinaison de RTL qui a une image de vieux (ou au moins adulte senior) je ne pense pas que ce soit une bonne idée de rebranding.

    Quant à remplacer funradio.fr par 6play.fr/funradio c’est bien mal connaître les millennials dont elle est la cible. Par définition qui aiment se retrouver en communauté et pas se faire dire quoi faire ou aimer. Déjà qu’ils désertent le média radio... les jeunes s’en foutent des tuyaux et des portails, il faut les faire tomber amoureux d’une marque qui les touche. C’est juste du bon sens. Comment tuer sa place sur le numérique...

    Rajouter une barre de navigation du groupe M6 sur chaque site c’était trop compliqué ? L’auditeur de Fun n’aura jamais le même besoin que celui de rtl2. L’un voudra plus de communauté, l’autre voudra plus un site pépère clair et tranquille, avec une grille un player etc.

    bon enfin, c’est que mon avis !

    • Like 1

  6. On 24/02/2019 at 1:29 PM, Guest Toulousain said:

    A Toulouse FG aux inter fait 1.2, comparé à 100% qui est arrivée à la même période, celle-ci fait 0.5 !!!!!
    Sachant que 100% a dépensé 1 millions dans la communication plus construction d'un studio!

     

    Pour comparer une fois de plus FG, fait un beau score sur Toulouse mais encore ridicule par rapport à la concurrence.

    Sans compter que 100% émet avec 2kw et depuis l’ancienne fréquence de France Bleu (Tandis que FG à 1kw seulement).

    1.2% d’AC en 6 mois c’est une sacrée performance au vu de la concurrence bien en place depuis des années.

    Ensuite les échantillons sont tellement petits que honnêtement ça risque d’être yoyo tous les 6 mois juqu’à atteindre un volume d’audience suffisant.

     


  7. 28 minutes ago, Ben said:

     

    Appel DAB+:

    - décision n° 2016-478 du 1er juin 2016 du conseil relative à un appel aux candidatures pour l'édition de services de radio multiplexés diffusés par voie hertzienne terrestre en mode numérique à temps complet ou partagé en bande III ;
    - décision n° 2016-861 du 3 novembre 2016 du conseil fixant la liste des candidats dont le dossier est recevable dans le cadre de l'appel aux candidatures pour l'édition de services de radio multiplexés diffusés par voie hertzienne terrestre en mode numérique à temps complet ou partagé en bande III ;

    Appel FM:

    - décision n° 2016-673 du 13 juillet 2016 du conseil relative à un appel aux candidatures pour l'exploitation de services de radio par voie hertzienne terrestre en modulation de fréquence à temps complet ou à temps partagé dans le ressort du comité territorial de l'audiovisuel de Lyon ;
    - décision n° 2017-04 du 11 janvier 2017 du conseil déclarant recevables les candidats dans le cadre de l'appel aux candidatures lancé dans le ressort du comité territorial de l'audiovisuel de Lyon ;

     

     

    Pour un appel plus récent portant sur une quinzaine de zones:

    La liste des candidats dont le dossier est déclaré recevable dans le cadre de l'appel aux candidatures du 18 juillet 2018 est la suivante :

    Catégorie C


    2018 XV C001 SAS NRJ Réseau (NRJ Saône-et-Loire et NRJ Marseille).
    2018 XV C002 SAS Chérie FM Réseau (Chérie Côte Basque, Chérie Besançon, Chérie Dijon, Chérie Alpes, Chérie Grenoble, Chérie Saint Etienne, Chérie Toulon, Chérie Poitiers et Chérie Val de Loire).
    2018 XV C003 SAS NRJ Réseau (NRJ Côte Basque, NRJ La Rochelle, NRJ Pyrénées, NRJ Alpes, NRJ Léman, NRJ Grenoble, NRJ Saint Etienne, NRJ Avignon,NRJ Orléans et NRJ Tours).
    2018 XV C004 SAS Chérie FM Réseau (Chérie Alpes et Chérie Avignon).
    2018 XV C005 SAS Radio Nostalgie Réseau (Nostalgie Charente, Nostalgie Dijon, Nostalgie Léman, Nostalgie Grenoble, Nostalgie Vaucluse, Nostalgie Toulon et Nostalgie Orléans).
    2018 XV C006 SAS Radio Nostalgie Réseau (Nostalgie Bordeaux, Nostalgie Léman, Nostalgie Lyon et Nostalgie Orléans).
    2018 XV C007 SAS SNB (Radio Nova Bordeaux).
    2018 XV C008 SAS RTU (Nova Lyon).

     

     

    Bien vu ! Ils investissent sur RTU, donc. Ils demanderont peut être une bascule de Lyon en catégorie C plus tard comme cela peut se faire en FM.


  8. 45 minutes ago, Gaël01 said:

    Nova Lyon (SAS RTU) n'a pas postulé pour la RNT lyonnaise. Peut-être faute de coût suffisant.

    Radio Nova (national, SARL Radio Nova) a postulé sur tous les multiplex étendus.

    Je vois deux raisons plausibles :

    - l’autorisation de Rtu Nova en FM est intervenue après le lancement de l’appel DAB+ de Lyon (donc Nova n’avait aucune garantie qu’elle aurait un relais local) - je ne me souviens plus du timing

    - ou bien Nova voit à long terme une fermeture de RTU (ce qui serait un sacré pied de nez après les courbettes auprès du CTA pour avoir la fréquence en promettant de faire 8 ou 9 heures de local par jour !).

    Dallaaaaaas, ton univers impitoyaaaaable

     

     


  9. Très bonne réflexion du raisonnable Prunelle !

    Pour ma part je pense que tous les moyens seront désormais mis par 100% sur les plus grands bassins de population mais que la radio investit quand même sur des fréquences (mais pas sur les programmes) des plus petits bassins de population pour assurer la continuité du territoire mais aussi justement pour se rapprocher d’autres bassins de population plus importants. Par exemple, avec les fréquences de RCN, 100% peut potentiellement revendiquer certaines fréquences lors de l’appel imminent en Languedoc Roussillon. Et bien que de nombreuses autres radios locales, vraiment du Languedoc Roussillon, peuvent légitimement considérer que ces fréquences sont davantage dans leur pré carré, surtout que 100% a été très bien servi récemment...

    Bizarrement ce n’est plus la radio du Sud Ouest, mais la radio du « Gand Sud » à présent ! Pas de limite à l’ambition !


  10. Cette radio c’est Melody et elle a pas mal de chances de se retrouver un peu partout en France sur le DAB. On verra l’effet sur Nostalgie qui n’a cessé de rajeunir sa musique depuis son ancien format à succès sur les 60’s et 70’s. Je partage avec vous qu’il y a une vraie niche inexploitée sur les séniors et même si la cible est moins intéressante commercialement parlant, ils restent à fort pouvoir d’achat et surtout ils écoutent encore la radio...


  11. 28 minutes ago, Prunelle said:

    ARL n'appartient pas au groupe Isa mais à ses dirigeants.

    Canal FM est bien dirigée par Alexandre PAGES mais n'appartient pas non plus au groupe Isa.

    Le groupe ISA a des parts minoritaires dans Mistral et ARL.

    Canal FM est une association donc par définition n'appartient à personne, sauf que l'association est bien contrôlée par Alexandre Pagès. De surcroit, la radio étant passée en catégorie B, l'association a peu de chances de changer de main, elle n'a pas basculé pour rien...


  12. Il y a des obligations de couverture au démarrage et pour les années suivantes. Ensuite pour respecter cette obligation ils peuvent démarrer certaines régions seulement puis les autres ensuite, ou saupoudrer. Mais en gros pour l’appel métropolitain, ils vont démarrer sur les plus grands axes routiers traversant les plus grosses agglomérations, on imagine facilement A6/A7 comme premier gros chantier, et quelques autres.


  13. 47 minutes ago, Max-Hellraiser said:

    Sauf qu'à Châteauroux et à Loches, le DAB+ n'arrivera pas avant 2020 voire grand maximum 2021... Et puis n'oublions pas que Alouette est encore un peu réticente envers le DAB+ (même si elle n'a jamais dit qu'elle était "purement contre")...

    Et comme je l'avais dis une voire même plusieurs fois dans un précédent post, c'est que c'était dommage pour le DAB+ de ne pas avoir avantagé les émetteurs à échelle régionale voire même inter-régionale (comme ceux de la région Centre-Val de Loire que sont Argenton-Malicornay, Tours-Chissay, Orléans-Traînou, Chartres-Montlandon et surtout Bourges-Neuvy (qui est le plus puissant de la région et en plus d'être un émetteur inter-régionale vu qu'elle couvre aussi une grande partie de la Bourgogne ainsi que l'extrême-nord de l'Auvergne)) comme ça a été le cas avec la TNT.

    Effectivement certains grands groupes régionaux pourtant aux reins solides (Alouette, Contact, Hit West...) ont adopté une position attentiste alors que de plus petites radios soutenaient le dab+ à bout de bras. Maintenant que les grands groupes y vont, ils partiront avec un ou deux trains de retard sur leurs zones historiques (et continuent de dépenser des sommes folles pour de maigres fréquences FM). Les acquis du passé ne sont jamais éternels... (cf Yahoo, Lycos ou Voila dans le domaine des moteurs de recherche #vision #futur #stratégie #innovation #investissement


  14. 1 hour ago, Guest Curieux1 said:

    La FM c est presque du passé même si elle devrait être là encore 8 - 10 ans ?

    Alouette s étend en FM, l avenir (semble être) le DAB +...

    Je suis d'accord... Les montants mirobolands pour racheter des radios FM c'est presque fini avec le développement désormais massif et rapide du DAB+. Il ne fallait pas rater le coche, maintenant c'est un peu tard pour les enchères !


  15. 6 hours ago, Guest Euradio said:

    Après il faut bien se dire que l'ensemble des mux ont déjà en ligne de mire les futurs sites d'émissions que nous allons mettre en oeuvre. Ce n'est plus comme en FM, nous pouvons compléter assez librement notre couverture pour venir atténuer les zones d'ombres.

    A Lille par exemple, nous avons sélectionné le site du 2e émetteur qui sera en place d'ici à l'été prochain. Donc un peu de patience, il nous faut aussi du temps, à nous les opérateurs, pour améliorer les choses !

    C’est toute la beauté du DAB+ : pour une zone autorisée donnée on peut mettre autant d’émetteurs qu’on veut (avec accord du CSA), etc on peut monter en charge progressivement pour limiter les coûts. C’est presque de la radio pirate, mais autorisée !

×