Aller au contenu

Alerte Covid-19 #RestezChezVous

Depuis janvier 2020 une épidémie de Coronavirus COVID-19 (ex 2019-nCoV) s’est propagée en France. Retrouvez toutes les informations officielles sur le site du Gouvernementhttps://www.gouvernement.fr/info-coronavirus. Ne propagez pas de fausses nouvelles.
Et #RestezChezVous

Classement


Contenu populaire

Affichage du contenu avec la meilleure réputation depuis le 10/03/2020 dans toutes les zones

  1. 3 points
    Cher Dominique, cher Benjamin, Je n'ai jamais dit que les petites structures n'ont pas le droit de travailler. Mais en ces temps d'épidémie et de confinement, est-ce que se déplacer de Pléneuf Val André ou faire déplacer un prestataire à Brest (ce qui est encore plus grave !) pour installer un émetteur est une nécessité ? Je ne crois pas. Rassurez-vous, je ne suis pas un concurrent. Et quand bien même si j'en étais un, vous croyez qu'une radio comme Radio Bonheur, qui ressemble plus à une coquille vide qu'à une vraie radio locale, me ferait peur ? Je vous donne la réponse en mille : non. En quoi une radio qui n'a aucune animation (hormis la voix de son directeur), aucun contenu apportant une vraie valeur ajoutée ferait peur ? Franchement... Regardez juste votre site internet. Même les sites de certaines radios associatives ayant moins de moyens sont plus professionnels et plus adaptés aux nouveaux usages que le vôtre. Les autres radios n'ont pas à avoir peur de vous. Sauf celles sur lesquelles vous agissez avec insistance pour récupérer leurs fréquences de manière plus ou moins juste. Concernant le DAB, si la radio ne fournit pas son flux au diffuseur (TDF, dans le cas présent), ça ne risque pas de démarrer. Mais bon, fabriquer un deuxième programme n'est pas si simple que ça surtout quand on n'arrive déjà pas à en faire un premier potable... A bon entendeur
  2. 3 points
    Même TDF et Towercast, dont c'est le métier, n'assurent que les urgences et retardent les chantiers non prioritaires. Vous n'allez pas me faire croire qu'il était vital pour Messieurs Le Boudec (peut-être vous d'ailleurs...) d'installer et démarrer un émetteur à Brest. D'ailleurs, que devient la diffusion en DAB+ sur Paris dont l'autorisation a été publiée au JO le 25 février dernier et dont la diffusion devait démarrer "avant fin mars" ? Pour votre information, il n'a pas figuré a l'ordre du jour des pleinieres du CSA une quelconque demande de changement de site de diffusion. Mais bon, chez Radio Bonheur, il est coutumier de passer outre le CSA, de faire un peu ce que l'on veut et venir jouer les pleureuses auprès du Conseil d'État ensuite. Que cette radio mette en place de vrais programmes pour avoir une antenne de qualité avant de demander des fréquences à tour de bras...
  3. 3 points
    Moi ? 20 ans d'informatique, je sais appuyer sur "Caps Lock" ou le petit cadenas de ton clavier Visiblement toi, tu ne sais toujours pas le faire ... On devrait faire des formations informatique aux personnes de ton âge ... Tu n'as toujours pas envie d'appuyer sur cette touche ? ... On dirait que tu HURLES COMME UN FOU
  4. 2 points
    Gardez votre discours pitoyable pour le personnel hospitalier auquel vous devrez peut être faire face prochainement. Allez leur dire aux médecins, infirmiers et autres que le service public en France ne sert à rien à part vous coûter de l'argent. Les radios et télévisions privées (yc Radio Bonheur) vivent de la publicité que vous financez indirectement par vos achats. Quand telle ou telle entreprise engage une campagne publicitaire ce n'est pas grâce à l'argent tombé du ciel.
  5. 2 points
    Ah non on s'est pas écarté du sujet. L'histoire est toujours la même : Dans les années 80, les radios périphériques dites Grandes Ondes, ne voulaient pas de la FM (une mode dixit RMC), de peur de perdre le monopole et puis les postes de radios FM n'étaient pas si courant que cela début des années 80. Début des années 90 : changement de discours. Toutes les radios périphériques ont fondu sur la FM pour s'y mettre après les petites radios et construire chacune leur réseau à l’arrache, après que les petites radios locales ont commencé à percer et prendre une part de l'audience. Et tant qu'a faire y mettre une déclinaison de leurs programmes avec le coup fumeux de la syndication les fameux programme machin ( Europe 2, Chérie FM, Maxximum/RTL1/RTL2 ...) Pour le DAB c'est la même chose : Peu de poste aujourd'hui. Une couverture aléatoire. Les grosses radios n'y vont pas. Une fois que les postes seront disponibles et que la techno percera notamment par l'intégration directe et obligatoire dans les voitures, la couverture conséquente et que les petites radios auront essuyées les plâtres (A, B et nouveaux projets), elles joueront des coudes pour s'y mettre d'office elles-mêmes avec un réseau national et probablement inventeront des nouvelles déclinaisons. Si c'est aussi long que la FM va falloir patienter 10 ans depuis le premier appel à candidature du DAB pour que les grosses y croient et y aillent pour ne pas y laisser des plumes comme pour la FM dans les années 90 dont elles ne voulaient pas. Pour la TNT ce fut la même chose. Elles ne voulaient pas y aller (surtout TF1). Puis une fois que le matériel est dispo de fait on y va pour pas y laisser des plumes : Rachat de TMC + NT1 puisque plus de place car arrivé trop tard après tout le monde . Création de HD1 pour occuper l'espace encore ... Rien que ca.
  6. 2 points
    J'ai comme une impression et je le pense depuis le tout début de l'histoire, que le scénario et le conflit entre Radio Émeraude et Radio Bonheur à Brest ressemble un peu à celui entre Radio Sing Sing et cette dernière à Saint-Malo. La même chose aussi pour la fréquence de Guingamp (90.1) qu'on reçoit aussi dans une majeure partie de Jersey (avec même le RDS en plus) et c'est limite à se demander si elle n'émettrait pas avec le double de puissance que la puissance autorisée (c'est-à-dire 1 kW)...
  7. 2 points
    Radio filou a encore agit. Son voyou de propriétaire bafoue toutes les lois et dit M.... au CSA, à MACRON et pire encore à tous ses auditeurs sur lesquels il CH... abondamment dessus ! PS: 1000 excuses à ceux qui auraient été choqués par mes propos (Excuses qui ne sont pas destinées à DLB !!)
  8. 2 points
    Désactive ton caps lock vieux
  9. 1 point
    Le 104.7 de Nîmes ira à Sud Radio car il s'agit d'une assignation de programme avec Montpellier et le Pic de Nore. Pour quelques autres fréquences, il y a déjà des radios dessus, comme le 107.2 de Toulouse (BFM Business) ou le 91.4 de Béziers (Radio Classique), donc on va très certainement y voir un renouvellement de l'autorisation d'émettre. Les fréquences occupées par Sud Radio vont basculer de la catégorie B (radio locale commerciale) à E (généraliste nationale). Sinon, pour le 96.4 de Montpellier, je vois bien BFM Business ou à la rigueur Radio FG.
  10. 1 point
    Tout comme l'accordéon et la variété française de Radio "Spotify" Bonheur ne sont pas indispensables au bon fonctionnement de la France contrairement aux hôpitaux. Si un jour Radio Bonheur s'arrête, la France s'en sortira sans aucune difficulté. Cela rejoint ce que je disais dans un précédent message : en cette période de pandémie et de confinement, l'installation par/pour Radio Bonheur d'un émetteur à Brest n'était pas vitale et pouvait être reportée ultérieurement comme le font TDF et Towercast. Surtout que, pour le moment, aucune autorisation n'a visiblement été délivrée... Parce que la cible de France Bleu ne devrait écouter que des titres datés des années 50 à 70 ? Pour votre info, il n'est pas question de chanson moderne ou plus ancienne, France Bleu doit diffuser 60% de chanson française, point. Décidément, on a du mal à admettre la vérité chez les Boudec Boys...
  11. 1 point
    Et pourquoi pas la mort de Radio Bonheur ? A force de gaspiller du fric en procès pour diffuser une radio qui n'en a que le nom en s'accaparent des fréquences qui se "libèrent" (Emeraude...) Covid-19 risque d'avoir la peau de la radio de DLB !
  12. 1 point
    Ça c'est la faute du CSA qui a autorisé des chaines sur une convention qui n'est plus respectée au bout de quelques mois ou années et qui devient par le temps la nouvelle convention de fait. Il faut se souvenir que toutes les chaines : M6, NRJ12,W9,Europe2TV/VIRGIN17/CSTAR : avaient toutes des conventions de chaines musicales à l'origine. On sait ce qu'il en est advenu. Plus aucunes chaines musicales sur le Hertzien. Toutes plus ou moins devenues des généralistes, je traduis robinets à télé-réalité ou redifs de la maison mère. Et je ne parle même pas de la blague 6Ter ou HD1/TF1SF ...
  13. 1 point
    Enfin bon... ça fait depuis les années 1990 que l'on attends le DAB "qui vous allez voir va révolutionner la radio dans quelques années, bla bla bla." Et puis si c'est surtout se fader les mêmes programmes merdiques qu'en FM, ça n'a aucun intérêt. Quand je vois ce qui est diffusé sur la TNT, ça peut laisser songeur... Vive le digital mdr !!!
  14. 1 point
    Aucune autorisation de changement de site paru au JO pour l'ex fréquence d'Emeraude , reprise d'Emeraude non statuée en justice , bref DLB est dans l'illégalité la plus complète . Même si comme d'habitude DLB fait sa pleureuse , c'est à mon avis trop gros cette fois ci pour que ç'a passe
  15. 1 point
    Regardez du côté de ffmpeg pour les m3u8 ffmpeg -headers "User-Agent: VLC/3.0.0-git LibVLC/3.0.0-git" -i http(point)//vr-67000.akamaized.net/virgin.isml/virgin-audio=64000.m3u8 -vn -acodec mp3 /tmp/virginstras.mp3 -> Réencode en mp3 le flux en ce faisant passer pour VLC Valable sous linux mais facilement transposable pour Windows
  16. 1 point
  17. 1 point
    Salut, Voici le contenu du flux m3u8 pour Virgin Strasbourg : #EXTM3U #EXT-X-VERSION:2 ## Created with Unified Streaming Platform(version=1.7.16) #EXT-X-MEDIA-SEQUENCE:198247889 #EXT-X-TARGETDURATION:8 #USP-X-TIMESTAMP-MAP:MPEGTS=8127229088,LOCAL=2020-04-04T06:51:45.664000Z #EXT-X-PROGRAM-DATE-TIME:2020-04-04T06:51:45.664000Z #EXTINF:8, no desc virgin-audio=64000-198247889.ts #EXTINF:8, no desc virgin-audio=64000-198247890.ts #EXTINF:8, no desc virgin-audio=64000-198247891.ts #EXTINF:8, no desc virgin-audio=64000-198247892.ts A priori, ce sont des flux séquentiels de 8 secondes en .ts, initialisés dans ce cas à 198247889 et qui s'incrémentent de 1 au fil de l'écoute. Ce fichier m3u8 est inexploitable en l'état. En renseignant l'adresse du flux m3u8 dans un gestionnaire de téléchargement, on obtient un fichier m4a qui est en fait un enregistrement de 32 secondes (4 fois 8 secondes) de l'émission qui est en cours au moment du téléchargement. Pour retrouver un flux classique et continu, il faudrait peut-être fouiller dans le code source de la page web, si elle existe, associée à Virgin Strasbourg. Des fois ça marche et des fois on ne trouve rien dans le code source. Toujours est-il qu'avec ces fichiers m3u8 on ne peut rien faire et malheureusement ce n'est pas la première fois que je constate cette tendance à utiliser ce procédé par certaines radios.
  18. 1 point
    Quelle perte pour la radio, la fin d'une génération, franchement je suis triste même si cela est dans l'ordre des choses. il ne reste plus grand monde alliant culture et dérision .....
  19. 1 point
    Donc en pleine période de confinement, chez Radio Bonheur on construit une site de diffusion sans aucune autorisation du CSA et on se balade tranquillement pour allumer l'émetteur? Incroyable!
  20. 1 point
    Pour accompagner les auditeurs (et téléspectateurs) durant le confinement, les 3 radios (et la chaîne tv) du groupe et s'unissent et proposent un programme unique ce jeudi 2 avril 2020, entre 8h et 18h : les 100 meilleurs tubes de tous les temps. Ainsi, Radio 538, Tv 538, Radio Veronica, et Radio 10 ont réuni leur animateurs phares de leurs antennes respectives pour cette journée.
  21. 1 point
    J'écoutais RAJE souvent sur le DAB+ , mais depuis que c'est devenu Mouvement UP. C'est fini' je n'acroche pas du tout, c'est plutôt le mouvement off. La programmation ne me seduit pas, le nom pour moi est ridicule, ça me fait penser a un ancien nom d'un parti politique (UMP). Je ne suis pas dans la cible recherchée tout simplement , le principal c'est que la radio trouve son public.
  22. 1 point
    Sur Fun Belgique, ils n'ont pas Skyrock, génération et Mouv', il faut compenser, malgré Contact rnb sur le web et RNT Belges.
  23. 1 point
    C'est une phrase tirée de la bible, section 5 ("operating instructions"), page 6, chapitre intitulé "Getting the sound you want" : "A listener can compensate for loudness by simply adjusting the volume control. But there is NOTHING the listener can do to make a dirty signal sound clean again..." Beaucoup de choses intéressantes dans ce vieux bouquin, que j'ai déjà cité plusieurs fois dans ce forum quand il s'agissait de traitement de son...
  24. 1 point
    Bonjour, en ce samedi après-midi 28 mars 2019 je ne reçois pas RMC sur 216 khz ici en Lorraine, la station aurait-elle définitivement quitté la fréquence ?
  25. 1 point
    Oui bonne initiative de la part de Rouge! Joli studio et Winmedia depuis plusieurs années là-bas, alors que One FM, LFM, Radio Lac ou Radio Chablais tournent avec Zetta.
  26. 1 point
    Effectivement c'est pas terrible
  27. 1 point
    J'espère que ce n'est pas la coupure définitive... Couper comme ça l'émetteur sans donner vraiment de date au public, c'est moche, surtout en ces temps!
  28. 1 point
    Peut être parce que ces radios aiment la musique
  29. 1 point
    Alors... je l'avais même oublié celle la
  30. 1 point
    Hello, J'ai quelques anciens medleys de 2014 de côté provenant de Sky Lille C'est vrai qu'ils ont le mérite d'être plutôt efficaces et bien produits. J'ai tout plein de piges entre 2015 et maintenant pour Sky, faudrait que je dérushe tout ça à l'occasion (avec le confinement y'a moyen que je m'y mette ) skyrock_Lille_20140214_16h00_medley comblage.mp3 skyrock_Lille_20140117_22h00_Medley10s.mp3 skyrock_Lille_20140207_05h47_Medley15s.mp3 skyrock_Lille_20140207_08h52_Medley1min.mp3 skyrock_Lille_20140214_14h53_medley20s.mp3 skyrock_Lille_20140318_08h54_Medley 20s.mp3 skyrock_Lille_20140609_07h55_Medley 1min.mp3 skyrock_Lille_20140804_08h53_Medley 40s.mp3 skyrock_Lille_20140811_08h49_Medley 1min.mp3 skyrock_Lille_20141001_05h48_Medley 20s.mp3
  31. 1 point
    C'est sympa de me faire partager votre point de vue mais ça ne répond nullement à ma question sur ce forum ? Après on peut débattre sur les usages de la bande passante car beaucoup reçoivent la télé par internet, est-ce utile ? on peut débattre aussi de la vision que l'on à de la radio filmée. Le mien est qu'il faut évoluer avec son temps. Il n'engage que moi. Merci etdu24, je pense que l'on va s'orienter sur OBS et WhatsApp version web. Ce qui permet à nos invités de ne rien avoir à installer.
  32. 1 point
    Fréquence K 103.4 (Nice / Carros) https://www.frequencek.net/ Je l'ai découverte cet été dans le fond du Mercantour quand les radios de la côte m'avaient lâché faute de réception. Depuis, elle ne me quitte plus.Même dans le Nord. Vive Internet pour ça ! Limite devenue une drogue pour moi. La seule radio que je peux écouter 3/4 heures non stop en travaillant sans lassitude ou fatigue. Un prog à 90% que je ne connais pas. Rythmée, pas ennuyante et surtout loin du Top40 : que ça fait du bien aux oreilles ! Et parfait pour supporter le confinement. Des jingles originaux (extraits de films : j'adore !) et un flash info chaque heure. Parfait pour moi. Mention spéciale pour les quotas français originaux, qui prouvent que l'on peut en trouver dans un format Up Tempo.Je dirais même que pour une fois je les attends. En résumé une Radio A qui m'a redonné envie d'écouter la radio loin de la soupe formatée des radio commerciales. Comme quoi avec peu de moyens, on peut faire de la bonne radio si on veut. Merci de m'avoir fait découvrir en vrac : VIOLETTE FLEUR BLEUE - A Table PET SHOP BOYS - Monkey Business (les radios Top 40 en sont toujours à West end girls ! Une honte !) MALORY - Morceaux de toi feat. Yseult SHAKATAK - Night Birds : Titre que je n'avais plus entendu depuis les années 80, comme bed des radios locales de l'époque. IZIA - Sous les paves (Version rework) Fille à papa - La Californie (Titre trop sulfureux pour les radios mainstream) etc ... Un seul regret : ne pas l'avoir découverte avant !
  33. 1 point
    Vos propos ne me touchent même pas. Et si la Chine c'est mieux que la France, retournez y! Vous voulez qu'on parle du niveau de pollution en Chine, ou tout simplement de l'écologie, des droits de l'homme en Chine, des conditions de travail, ou tout simplement du travail des enfants, de Taïwan, du système de soin en Chine, des contres façons, du piratage industriel, etc, etc...... Et vous envoyez toujours les gens qui critiquent le régime dans des camps?
  34. 1 point
    Et la palme du déterrage le plus impertinent de topic est attribuée à...
  35. 1 point
    A ma connaissance, les plus bourrins ne prétextent pas l'esthétique pour écraser la dynamique. Ils veulent juste être au moins aussi fort que le concurrent, ce qui, il est vrai, fini par être contreproductif en terme de qualité. Cependant, il est vrai qu'augmenter le niveau moyen (sans dépasser le niveau crête autorisé) permet d'améliorer, jusqu'à un certain point, le rapport signal/bruit en limite de zone de couverture (au delà du raisonnable, par contre, cela dégrade la couverture). C'est pour cette raison qu'il ne serait pas raisonnable de revenir à l'EMT266 tout seul ! Par ailleurs, comparez un son non-traité (ou juste avec un limiteur)avec un signal RAISONNABLEMENT traité (un peu d'AGC et de compression multibande), je garanti que le second sera beaucoup plus agréable. Le traitement, c'est aussi une harmonisation du niveau de sortie de console , un moyen de rattraper les trop grosses différences de son entre les différents éléments du programme, et cela contribue au confort d'écoute dans des conditions normales, sans que l'auditeur ne soit obligé de toucher son bouton de volume toutes les 2 minutes. Plutôt Optimod8100A que EMT266, donc... Bref, il faudrait juste une limitation de la puissance de multiplex à une valeur raisonnable comme en Suisse (le plan de fréquence, en France, ne permettrait pas, à mon avis, de limiter à 0dB comme en Allemagne).
  36. 1 point
    Les radio Néerlandaises par exemple Radio 538, SLAM, KINK, VERONICA, NPO Radio 3
  37. 1 point
    Pour ma part, je suis plutôt branché sur Couleur 3 (surtout le matin avec "En attendant la gloire" et "Pony Express", l'après-midi avec "Calmos" et le soir avec "Les bras cassés" et desfois pour les sessions "Métissages"), BBC Radio 1 (surtout le soir avec "Radio 1's Future Sounds" et "Radio 1's Indie Show"), France Inter (le soir pour "Very Good Trip"), Radio X, FIP et BBC Radio 6 Music.
  38. 1 point
    J'écoute France Culture programme France Inter !
  39. 1 point
    Moi je bosse et j'évite d'écouter les infos sur le trajet ?
  40. 1 point
    Pas de changements pour moi car je continu a travailler avec des horaires normales, j’écoute comme à mes habitudes sur mon trajet la radio, essentiellement NRJ, FUN, Virgin et Skyrock. Au taf Spotify essentiellement du Rap Fr, pop, reggae et dance. A la maison les podcasts RMC des GG et Brunet/Neumann. Courage et prenez soin de vous
  41. 1 point
    La France est un pays multi culturel mon pauvre, et si tu avais entendu des musiques Arabes ? Sache également que sans les américains et anglais tu entendrais certainement des musiques allemandes Donc au lieu de voter Marine, active ton cerveau
  42. 1 point
    Alors qu'il diffuse maintes et maintes fois avant le top horaire cette annonce qui explique comme lutter contre cette crise sanitaire en appliquant des gestes simples... Et puis la privatisation à outrance n'a jamais améliorée les choses vu qu'au final c'était carrément le contraire (la privatisation de TF1 en 1987 en est l'exemple parfait vu que ça a été selon moi l'une des pires décisions). Ils ont pas d'audience ? Et pourtant France Inter est la radio la plus écoutée de France (toutes catégories confondus), France Musique et France Culture qui ont vu leurs audiences respectives augmentées de plus en plus depuis quelques années déjà, et FIP qui fait de bonne voire même de très bonnes audiences dans les villes où elle est implantée (alors que les dernières antennes locales que sont celle de Nantes, de Bordeaux et de Strasbourg sont menacés de disparaître prochainement au profit d'un programme tout national réalisé depuis Paris). Et à noter que le site et les podcasts des radios de Radio France ont une présence et une écoute de plus en plus importante (et notamment les podcasts natives qui ont un intérêt de plus en plus important), et ça continue encore...
  43. 1 point
    "Quois", oui ,effectivement ... il y a un soucis ! Et pour info, la culture c'est aussi s'ouvrir aux cultures étrangères ... mais bon, tu dois visiblement voter dans le bleu marine pour raconter autant de conneries !
  44. 1 point
    Justement, les journaux d'informations ont été assurés par du personnel gréviste volontaire (pas de réquisition)
  45. 1 point
    bonjour réunion d information sur la cora no virus
  46. 1 point
    Tu sais, tu peux désactiver le verrouillage majuscules (Caps Lock ou le cadenas à gauche de ton clavier, ou un appui long sur la flèche generalement en bas du Q de ton clavier de smartphone)
  47. 1 point
    Cela fait déjà 4-5 ans qu'il font ça le 9 mars. Le problème reste les quotas, dans les jours entourant l'évenement attendez vous à bouffer 2 fois plus de Gradur pour compenser.
  48. 1 point
    2 sites radio bonheur. Le 104 passe bien a douarnenez mais pas à Quimper.
  49. 1 point
    J'adore le marketing sur le HD, Haute Définition, Haute Qualité etc ... "Achat des titres en HD", "Diffusion en HD" Rien d'exceptionnel ... tous les titres pris sur les plateformes sont à minima en 320k (sur Muzicenter) ou équivalent (sur itunes généralement c'est du MP4 VBR ~300k), avec juste une diffusion en 320k ... Au moins t'as le mérite de pas diffuser du Youtube c'est sur ...
  50. 1 point
    "Vous vous interrogez sur l’absence de radios sur la TNT. Voici quelques éléments de réponse : Les normes utilisées pour la TNT et le cadre réglementaire permettent effectivement la diffusion de radios (en mode numérique) sur la TNT. Pour autant, aucune radio n’est effectivement diffusée en TNT et le CSA n’a pas lancé d’appels aux candidatures pour que des radios soient diffusées sur la TNT : - La loi du 30 septembre 1986 relative à la liberté de communication, que le CSA met en œuvre, prévoit que le CSA attribue une part significative de la bande de fréquences 174-225 MHz à la diffusion en mode numérique par voie hertzienne terrestre des radios. Depuis le passage au tout numérique de la télévision, cette bande de fréquences n’est plus utilisée pour la diffusion de services de télévision en France. Le CSA privilégie donc la bande de fréquences 174-225 MHz pour la diffusion de radios en mode numérique par rapport à celle actuellement utilisée par la TNT et a lancé 3 appels aux candidatures qui ont porté sur les zones de Paris, Marseille, Nice, Lille, Lyon, Strasbourg, Rouen et Nantes. La diffusion est déjà effective à Paris, Marseille et Nice. - La bande de fréquences utilisée pour la diffusion de la télévision fait l’objet d’une réduction (transfert de la bande 700 MHz aux opérateurs de communications électroniques mobiles) et les opérations de réaménagement induites doivent s’achever en juin 2019. Cette réduction d’environ un tiers de la bande de fréquence contraint mécaniquement plus fortement le spectre dans un contexte de maintien du nombre de services télévisuels et de la qualité de la diffusion. Le CSA a donc choisi jusqu’à présent de maintenir l’attribution de ces bandes aux services de télévision, la radio bénéficiant principalement de deux autres bandes de fréquences, la bande 174-225 MHz précitée et la bande FM. - Ce choix du CSA de ne pas mettre des radios en TNT repose non seulement sur des considérations juridiques mais aussi économiques et techniques. Au regard des autres pays européens, le paysage télévisuel français jusqu’en 2005 était plus restreint alors que le paysage radiophonique français était en moyenne plus développé. Le paysage radiophonique français est constitué de radios à vocation nationale et de radios locales. La TNT ne pourrait répondre que partiellement aux besoins de certaines radios (les radios à vocation nationale) mais ne peut répondre aux besoins des radios locales. Par ailleurs, les choix techniques de la TNT actuellement en vigueur ne permettent pas une bonne réception en mobilité or la réception de la radio en mobilité est un prérequis pour la radio : la réception en mobilité correspond à environ 30 % du volume de l’écoute de la radio d’après Médiamétrie. Des radios sont diffusées par satellite ou sont incluses dans les offres dites triple play (accès à internet, téléphonie fixe et télévision) des fournisseurs d’accès à internet. Pour autant, l’écoute de la radio grâce à ces modes de diffusion demeure un usage marginal. Enfin, aucune radio ne s’est manifestée auprès du CSA pour être diffusée sur la TNT." source : www.csa.fr/Mes-services/FAQ/Informer/La-reception
×